Recherche

Saidia craint d’être délaissée par les MRE

© Copyright : DR

17 juin 2020 - 13h00 - Economie

Fermés depuis quelques mois en raison du coronavirus, les sites balnéaires de Saïdia et de Marchica se préparent à l’ouverture. Malgré toute la bonne volonté des autorités compétentes à proposer des offres alléchantes, ces sites pourraient perdre, dès la reprise, la clientèle des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Avec l’incertitude qui plane sur une reprise normale des activités touristiques, le Maroc a décidé de se tourner en attendant vers le tourisme interne. Depuis quelques semaines, le CRT, la délégation régionale du tourisme au niveau de l’Oriental, les différents intervenants et opérateurs touristiques s’activent pour élaborer des offres promotionnelles au tourisme interne, rapporte l’Économiste.

Dans cette optique, des packages réajustés sont mis à disposition des ménages moyens pour sauver la saison touristique de cette année. Malheureusement, les stations balnéaires de Saïdia et de Marchica proposés aux touristes et qui attendent avec impatience la réouverture de l’espace aérien risquent de fermer sous peu, faute de clients.

Selon le même média, 66 % des touristes qui ont séjourné dans l’Oriental, en 2019, sont une clientèle internationale avec seulement 34 % de touristes nationaux dont plus de la moitié constituée de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Ces Marocains du monde sont en désaccord avec la prolongation des mesures de confinement par les autorités marocaines, qui a bloqué des milliers de leurs familles au Maroc.

En lieu et place de leur pays d’origine, ils pourraient choisir d’autres destinations touristiques sécurisées. L’autre problème majeur est le flou entretenu autour de l’ouverture du secteur de la restauration. Autorisés à ouvrir, ils sont limités pour le moment au service “emporter” et de livraison à domicile. À ce rythme, la saison touristique risque d’être hypothéquée pour le balnéaire.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact