Saidia craint d’être délaissée par les MRE

17 juin 2020 - 13h00 - Economie - Ecrit par : I.L

Fermés depuis quelques mois en raison du coronavirus, les sites balnéaires de Saïdia et de Marchica se préparent à l’ouverture. Malgré toute la bonne volonté des autorités compétentes à proposer des offres alléchantes, ces sites pourraient perdre, dès la reprise, la clientèle des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Avec l’incertitude qui plane sur une reprise normale des activités touristiques, le Maroc a décidé de se tourner en attendant vers le tourisme interne. Depuis quelques semaines, le CRT, la délégation régionale du tourisme au niveau de l’Oriental, les différents intervenants et opérateurs touristiques s’activent pour élaborer des offres promotionnelles au tourisme interne, rapporte l’Économiste.

Dans cette optique, des packages réajustés sont mis à disposition des ménages moyens pour sauver la saison touristique de cette année. Malheureusement, les stations balnéaires de Saïdia et de Marchica proposés aux touristes et qui attendent avec impatience la réouverture de l’espace aérien risquent de fermer sous peu, faute de clients.

Selon le même média, 66 % des touristes qui ont séjourné dans l’Oriental, en 2019, sont une clientèle internationale avec seulement 34 % de touristes nationaux dont plus de la moitié constituée de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Ces Marocains du monde sont en désaccord avec la prolongation des mesures de confinement par les autorités marocaines, qui a bloqué des milliers de leurs familles au Maroc.

En lieu et place de leur pays d’origine, ils pourraient choisir d’autres destinations touristiques sécurisées. L’autre problème majeur est le flou entretenu autour de l’ouverture du secteur de la restauration. Autorisés à ouvrir, ils sont limités pour le moment au service “emporter” et de livraison à domicile. À ce rythme, la saison touristique risque d’être hypothéquée pour le balnéaire.

Sujets associés : Tourisme - Saidia - Destination

Aller plus loin

Saidia veut (à nouveau) séduire les MRE

Les hôteliers de la ville de Saidia prévoient une forte affluence durant l’été, notamment avec l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger. Malgré la situation sanitaire due...

Ces articles devraient vous intéresser :

La reprise du tourisme marocain boostée par les MRE

L’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a fortement contribué à la forte embellie du tourisme marocain frappé de pleins fouets par la crise sanitaire liée au Covid-19.

Tourisme au Maroc : difficile d’atteindre le niveau de visiteurs pré-Covid

Des professionnels du tourisme marocain estiment que la reprise du secteur ne pourra atteindre le niveau d’avant la pandémie en termes de nombre de visiteurs. L’année pourrait toutefois s’achever sur de bons chiffres, avec un niveau de recettes de 78...

Plus de trois millions de touristes au Maroc en deux mois, grâce aux MRE

Durant les mois de juin et juillet derniers, les aéroports marocains ont enregistré au total 3,2 millions de touristes, soit un taux de récupération de 100 % par rapport à la période d’avant-Covid.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le tourisme marocain à la reconquête du marché britannique

Le Maroc veut reconquérir le marché britannique. Dans ce sens, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a signé des accords avec les compagnies aériennes telles que Ryanair et Easyjet. Objectif  : retrouver les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Tourisme au Maroc : l’ONMT et EasyJet signent un accord historique

En vue d’étendre ses activités au Maroc, EasyJet Group a signé, à Londres, un accord de partenariat avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT). Cette signature s’inscrit dans le cadre des initiatives menées par l’office afin d’atteindre voire...

Le Maroc : une destination de choix pour l’écotourisme selon Forbes

Pour le magazine américain Forbes, le Maroc est la destination de prédilection pour les personnes à la quête de la nature et de la quiétude, car disposant d’un riche potentiel en termes d’écotourisme.

Le tourisme marocain bat des records

L’année 2023 a vu repartir à la hausse la fréquentation touristique au Maroc. Une embellie pour le tourisme marocain après les trois années noires qu’elle a connues à cause de la pandémie de Covid-19.

Les nouvelles ambitions de l’ONMT pour la destination Maroc

L’Office national marocain de tourisme (ONMT) nourrit de nouvelles ambitions pour le Maroc. Il compte profiter de l’intérêt du monde entier pour la destination – grâce aux exploits réalisés par les Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022...