Recherche

Les Musulmans de Sebta, habitants les plus pauvres d’Espagne

© Copyright : DR

23 octobre 2013 - 14h19 - Marocains du monde

Le taux de pauvreté parmi les Musulmans de Sebta est de 60%, contre seulement 13,5% chez les familles européennes chrétiennes, révèle un rapport du ministère espagnol des Affaires sociales.

Ce rapport analyse les conditions de vie des habitants de Sebta, en 2013, et pointe du doigt l’aspect chronique de la pauvreté parmi certaines catégories de la population du préside occupé situé au nord du Maroc, à une trentaine de kilomètres de la ville de Tétouan.

Malgré une baisse de 19% entre 1997 et 2007 du nombre de personnes exposées à la pauvreté (de 31.100 à 25.255), la crise que connaît le pays a vu cette population fragile atteindre 28.369 en 2012.

La moyenne des ménages vivant dans une "extrême pauvreté" atteint 71% dans certains quartiers de Sebta. Ce taux se situe à tout juste 17% au niveau de la ville en général. Le risque de pauvreté est d’environ 33,7% à Sebta, soit 12 points de plus que la moyenne espagnole.

Qui dit pauvreté, dit augmentation de personnes en marge de la société, avec pour corollaire, une augmentation significative de la prostitution, du trafic de drogues dures et une poussée d’une frange de la population vers le terrorisme, conclut l’étude.

Jado, El Príncipe et El Pasaje, figurent parmi les quartiers de Sebta où l’on enregistre les plus mauvais indicateurs de pauvreté et d’exclusion sociale en Espagne.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact