Les ambitions de Najoua El Berrak, nouvelle consule générale du Maroc en Corse

3 novembre 2022 - 11h40 - France - Ecrit par : S.A

Juste après sa prise de fonction, Najoua El Berrak, la nouvelle consule générale du Maroc en Corse (France), s’est mise au service des 42 000 ressortissants marocains résidant sur l’île. Elle dévoile ses ambitions.

La mission de Najoua El Berrak démarre sur les chapeaux de roue. L’accueil sur l’île des ouvriers agricoles qui participent activement au ramassage des clémentines a été déjà finalisé. « Six avions ont été affrétés par Air Corsica pour acheminer les 1 800 travailleurs », fait savoir la diplomate marocaine dans un entretien avec Corse Matin, ajoutant qu’elle aurait une rencontre dans les prochains jours avec le président du syndicat des agrumiculteurs. Elle compte se rendre sur le terrain pour rencontrer les travailleurs. « Je vais me rendre sur le terrain pour rencontrer ces hommes et découvrir la manière dont ils travaillent et comment ils sont hébergés. Je vais également avec les autorités françaises tenter de trouver des solutions pour faciliter l’accueil de ces travailleurs mais aussi pour des personnes qui attendent depuis de trop nombreuses années une régularisation de leur situation », a-t-elle ajouté.

À lire : Un consulat à la rencontre des Marocains du Gers (Toulouse)

Najoua El Berrak est porteuse d’une grande ambition. Elle entend mettre en place de projets concrets aussi bien sur le plan économique que sur le plan culturel. « J’aime les projets gagnant-gagnant. Il ne doit pas y avoir, dans des échanges, une partie qui se sente flouée. Il faut un échange constructif. Je viens d’ailleurs de rencontrer le directeur de l’aéroport pour qu’il y ait des vols à destination du Maroc d’avril à octobre. Je dois dire que j’ai été très bien accueillie à la fois par les deux préfets de l’île, mais aussi par tous les hommes politiques de Corse avec qui j’ai pu discuter. Nous fourmillons d’idées pour renforcer et pérenniser les liens qui existent entre nous. »

À lire : Mantes-la-Jolie : le consul du Maroc sans consulat

La consule générale projette par ailleurs l’organisation dès le mois de juin 2023 d’un grand salon du Maroc à Bastia, lequel connaîtra la participation active de la région de Fès Meknès avec qui la chambre des métiers de Corse, mais aussi l’office de tourisme de l’agglomération bastiaise ont déjà eu des rencontres fructueuses ces derniers jours. « Nous voulons mettre en avant tout le savoir-faire marocain, dans sa diversité et sa richesse. Il n’y a pas qu’un seul Maroc, il est constitué d’une multitude de savoir-faire qu’il est important de faire connaître. Les Corses sont aussi de grands artisans. Seul du positif peut naître de ce salon. J’entends également, avec le soutien de Paul Pierinelli, mettre en place lors du salon du chocolat un grand espace dédié au Maroc. Parce que la gastronomie marocaine est un atout à découvrir et à partager avec le plus grand nombre. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Ambassades et consulats - Ajaccio - Najoua El Berrak

Aller plus loin

Le consul du Maroc aux îles Canaries en fin de mission

Le consul général du Maroc aux îles Canaries, Ahmed Moussa, quittera son poste le 31 août, après dix ans de représentation du royaume dans la communauté autonome.

Un consulat à la rencontre des Marocains du Gers (Toulouse)

En vue de permettre un accès facile aux services consulaires aux Marocains résidant à Gers, le Consulat général du Maroc à Toulouse a organisé, samedi, un consulat mobile dans...

Mantes-la-Jolie : le consul du Maroc sans consulat

À quelques semaines de sa prise de fonction, le consul du Maroc à Mantes-la-Jolie est toujours sans consulat.

Corse : une tête de sanglier devant le consulat du Maroc à Biguglia

Une tête de sanglier a été découverte devant le consulat du Maroc à Biguglia, en Corse, le dimanche 27 août, en début d’après-midi. Les autorités locales condamnent cet acte,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Le Maroc nomme 4 nouveaux consuls en France

Un important mouvement de personnel diplomatique a été initié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dont plusieurs en France.