À Bordeaux, la musique aide un SDF marocain à « survivre »

26 décembre 2022 - 22h00 - France - Ecrit par : S.A

Depuis un an à Bordeaux, un SDF marocain joue de la musique pour survivre dans la rue. Il garde toutefois l’espoir de trouver un emploi pour sortir de la misère.

« Je fais de la musique tous les jours ! Je m’ennuie beaucoup, alors ça m’occupe. Faire de la guitare, ça me permet aussi de gagner ma vie. Le vendredi, c’est jour de prière et le samedi je vais jouer du djembé sur la place du marché. Ce sera bientôt Noël, alors j’irai devant l’église chanter pour les Chrétiens », assure Fathallah, 50 ans auprès d’Actu.fr. Il joue souvent dans l’allée commerciale du centre-ville de Mérignac (Gironde), près de Bordeaux.

À lire : Fatiha El-Ghorri, la maroco-britannique aux talents multiples

Le quinquagénaire marocain se rappelle au bon souvenir de son ex-femme qu’il avait rencontrée au Maroc. « J’ai rencontré Nathalie à l’aéroport de Marrakech. J’étais guide touristique durant ma jeunesse, ça me permettait de gagner un peu d’argent pour l’université, ma famille n’avait pas de moyens. Elle était venue au Maroc en vacances. J’ai si bien pris soin d’elle qu’elle est tombée amoureuse de moi ! », évoque-t-il avec douleur.

À lire : Le parcours d’Ayoub, un jeune Marocain déterminé à réussir en France

Après cette rencontre, Fathallah quitte le Maroc pour s’installer en France. Du jour au lendemain, sa vie bascule en raison de la consommation de l’alcool auquel il n’était pas accro auparavant. « En arrivant en France, j’ai découvert l’alcool. Je n’ai pas réussi à m’en passer. C’est pour cela que nous nous sommes quittés, confie celui qui affirme avoir habité un grand château, près de la plage, en face du roi du Maroc. Depuis elle, jamais je n’ai connu d’autre femme. J’aime encore Nathalie. Jamais je ne l’oublierai. »

À lire : Morad, un « garçon de la rue » devenu star du rap en Espagne

Aujourd’hui, Fathellah assure ne plus boire d’alcool. Son souhait, c’est de trouver un emploi afin de pouvoir toucher sa retraite et sortir de la misère. Il reste optimiste pour l’avenir : « En attendant, j’ai la musique. Ça m’aide à survivre »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Musique - Bordeaux - Emploi - MRE

Aller plus loin

Morad, un « garçon de la rue » devenu star du rap en Espagne

Morad, 22 ans, a réussi à trouver sa voie dans la musique urbaine espagnole. Il est aujourd’hui le premier artiste espagnol d’origine marocaine à connaître le succès. Ses...

Du Maroc en Espagne, voici le parcours aux multiples risques de Yassine

Âgé de 15 ans, Yassine, jeune Marocain, qui a quitté son domicile en 2015, raconte aujourd’hui son parcours, du Maroc en Espagne où il étudie l’électricité, espérant s’assurer...

Lahcen, hier sans-papiers, aujourd’hui infirmier en Espagne

Lahcen Achmine, un Marocain de 46 ans, est aujourd’hui un infirmier en première ligne contre le Covid-19 à Terrassa (Barcelone) et dirige une entreprise multinationale de...

Un chef d’orchestre israélien et un pilote marocain ensemble pour la musique andalouse

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a lancé dimanche la liaison aérienne Casablanca/Tel-Aviv. Une semaine plus tôt, le pilote marocain de ce vol était à Israël...

Ces articles devraient vous intéresser :

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.

Un milliardaire marocain a de grandes ambitions en Afrique

Le milliardaire américain d’origine marocaine Marc Lasry, président directeur général d’Avenue Capital Group, investit depuis une dizaine d’années dans le domaine du sport. Après avoir été copropriétaire de l’équipe de basketball des Milwaukee Bucks de...

Deux pertes dans la famille d’Omar Achadoud : décès soudain du footballeur et de son père

Le footballeur Omar Achadoud est décédé subitement dans son sommeil samedi dernier. Ce triste événement a été suivi par une autre perte douloureuse pour la famille trois jours plus tard, le décès de son père, Mbark, selon la mosquée de Houthalen...

Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de 27,11 milliards de dirhams. Ce chiffre représente une hausse de 3,73...

Qui sont les représentants du Maroc aux AFRIMA 2022 ?

En tout, quatre artistes marocains sont nominés dans plusieurs catégories aux Africa Music Awards (AFRIMA) qui se tiendront du 8 au 11 décembre 2022.

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.