Recherche

Après une semaine, Nasser Zefzafi suspend sa grève de la faim « totale »

Nasser Zefzafi

6 septembre 2018 - 20h00 - Société

Une semaine après avoir décidé d’entamer une grève de la faim « totale », le leader du mouvement du Hirak d’Al Hoceima, Nasser Zefzafi, vient d’annoncer sa suspension.

Ce dernier estime avoir obtenu gain de cause et peut donc rejoindre les autres prisonniers dans l’aile numéro 8 de la prison d’Oukacha à Casablanca, relaye sur Facebook Imane Sabiri, la soeur de l’un des camarades de Zefzafi condamné à deux ans de prison.

La semaine dernière, son père Ahmed Zefzafi avait annoncé la grève de la faim totale de son fils. « Nasser a informé sa mère de son intention d’entamer une grève de la faim jusqu’à la mort. Depuis plus d’un an, il continue de subir des actes de torture et d’intimidation », écrivait-il, ajoutant que celle-ci va se faire « sans eau si sucre ».

Le leader du Hirak avait même souhaité « être enterré dans sa région natale, le Rif », pour laquelle « il s’est engagé, pour laquelle il a été emprisonné et pour laquelle il a souffert ».

Mots clés: Prison d’Oukacha , Nasser Zefzafi , Grève de la faim

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact