Recherche

Nasser Zefzafi et Ahamjik entament une grève de la faim

© Copyright : DR

22 février 2020 - 17h30 - Maroc

Nasser Zefzafi et Nabil Ahamjik, incarcérés à la prison de Ras Elma à Fès, ont entamé une grève de la faim. Leurs parents ont annoncé la nouvelle à travers une vidéo diffusée sur Facebook, depuis la porte de la prison.

"Nasser et Nabil subissent les pires traitements dans la prison de Ras Elma, où ils purgent leur peine de 20 ans de prison", indique Ahmed Zefzafi, le père du leader du Hirak du RIF, Nasser Zefzafi. Ce dernier est condamné à 20 ans de prison, de même que Nabil Ahamjik, tous deux dirigeants de mouvement.

Les deux détenus, traités de "façon inhumaine", selon leurs parents, ont entamé une grève de la faim, pour exiger entre autres, l’amélioration de leurs conditions de détention, l’autorisation de passer des examens médicaux, la libération de leurs camarades incarcérés dans plusieurs prisons du pays, l’augmentation de la durée d’appel téléphonique, la baisse des prix des produits vendus dans la prison.

Cette décision "survient à un moment où aucun signe de sortie de crise ne profile à l’horizon", a déclaré le père de Nasser Zefzafi, qui insiste dans la vidéo d’une vingtaine de minutes, que les mis en cause sont victimes de harcèlement de la part du directeur de la prison, qui leur refuse également les demandes formulées et leur accès aux livres et journaux.

En larmes, la mère de Nabil Ahamjik, s’exprimant en Amazigh, annonce que son fils est gravement malade et nécessite un diagnostic médical ; ce qui lui a été refusé. Aussi, les deux détenus viennent-ils de rendre à leurs familles respectives, leurs effets personnels, affirmant que la suspension de leur grève est "subordonnée à la satisfaction de leurs revendications".

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact