Nasser Zefzafi hospitalisé

21 février 2021 - 19h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Condamné fin mai 2017 à 20 ans de prison pour « complot et atteinte à la sécurité de l’État » et autres motifs, Nasser Zefzafi, leader du mouvement du Rif (Hirak) a été hospitalisé. Il fait une hypoglycémie suite à une grève de la faim qu’il observe depuis dimanche dernier.

« Mon fils qui fait une grève de la faim a fait un malaise hypoglycémique en buvant de l’eau non sucrée parce que le mélange lui donne la nausée », a indiqué mercredi dernier Ahmed Zefzafi, le père de Nasser Zefzafi joint par le journal espagnol El Mundo, ajoutant qu’il aurait été découvert inconscient au sol par un gardien qui allait l’informer de la visite de son avocat.

Le leader du mouvement du Rif revendique entre autres, la détention de tous les prisonniers politiques rifains dans un même lieu et l’amélioration de leurs conditions d’incarcération. Dans un communiqué publié à ce propos vendredi 12 février, la direction générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion a affirmé avoir connaissance de cette décision des détenus qui n’en ont pas donné les raisons.

Toutefois, Nasser Zefzafi, avec un autre militant condamné à 10 ans de prison pour les mêmes raisons, « ont annoncé qu’ils ne renonceraient pas à leur décision et qu’ils refusaient de dialoguer avec toute partie » bien que la direction de la prison ait accédé à certaines de leurs demandes. Ainsi, « la délégation se décharge pleinement des effets sur la santé qui pourraient résulter de ce comportement insensé », a conclu le communiqué.

Plusieurs autres détenus dans divers centres de détention se sont joints au mouvement de la grève de la faim. Quant au père de Nasser, il implore, à travers une vidéo publiée sur Facebook, une grâce du roi Mohammed VI au profit des 24 membres du mouvement qui ont déjà purgé une bonne partie de leur peine. « Nous n’avons nulle part où aller. Nos enfants ont revendiqué leurs droits et non la sécession », a renchéri la mère de Nasser.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Santé - Prison - Nasser Zefzafi

Aller plus loin

Marcel Khalifé hospitalisé à Rabat

Suite à un malaise, le chanteur libanais Marcel Khalifé a été admis en urgence dans une clinique de Rabat dimanche. L’artiste l’a lui-même annoncé sur sa page Facebook.

Nasser Zefzafi entame une grève de la faim pour demander sa libération

Sept détenus du Hirak, mouvement de protestation ayant agité le Nord du Maroc en 2016-2017, ont entamé une grève de la faim pour exiger leur libération.

Hirak du Rif : la Cour de cassation rend sa décision définitive

A moins d’une solution politique, Nasser Zefzafi purgera les 20 ans de prison ferme prononcés par la chambre criminelle le 28 juin 2018 et confirmés par la Cour d’appel de...

Nasser Zefzafi entame une nouvelle grève de la faim

Nasser Zefzafi et son co-détenu ont informé la direction de la prison locale de Tanger 2 de leur décision d’observer une grève de la faim. Cette information émane de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Maroc : des avions pour transporter les malades

Le ministère de la Santé et de la protection sociale vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 30 millions de dirhams pour la location d’avions dédiés au transport rapide des malades.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...