Nasser Zefzafi prêt à négocier

6 janvier 2021 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Nasser Zefzafi et les autres détenus du Hirak du Rif acceptent de négocier avec les autorités marocaines en vue de clore définitivement le dossier qui les concerne.

Nasser Zefzafi, Mohamed Haki, Mohamed Jelloul, Nabil Ahemjiq, Samir Aghid et Zakaria Adehchour auraient consenti par écrit à clore définitivement le chapitre du Hirak du Rif et à engager le dialogue avec les autorités, a indiqué le père du leader du mouvement dans une publication sur Facebook.

Ahmed Zefzafi a annoncé à cet effet que «  l’Association Tafra de fidélité et solidarité des familles et détenus du Hirak populaire du rif, bien que non reconnue par l’État, sera leur unique interlocuteur avec les parties prêtes à négocier  ».

Au mois de juin 2018, quatre leaders du mouvement de contestation sociale «  Hirak du Rif  » ont été condamnés à 20 ans de prison ferme. Ils répondaient du chef d’accusation de «  complot visant à porter atteinte à la sécurité de l’État  ». Trois autres mis en examen ont écopé de 15 ans d’emprisonnement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nasser Zefzafi - Hirak - Manifestations à Al hoceima

Aller plus loin

Nasser Zefzafi entame une nouvelle grève de la faim

Nasser Zefzafi et son co-détenu ont informé la direction de la prison locale de Tanger 2 de leur décision d’observer une grève de la faim. Cette information émane de la...

La photo d’un ancien détenu du Hirak émeut la toile

L’ancien détenu du Hirak du Rif, El Mortada lamrachen, n’a eu d’autre choix que de sortir dans la rue pour vendre des bricoles. Tout comme son défunt père, il a été contraint...

Les confidences d’une ancienne figure du Hirak rifain graciée

L’ancienne figure du Hirak rifain, El Mortada Iamrachen a fait des confidences après sa sortie de prison. Il fait partie des détenus graciés par le roi Mohammed VI à l’occasion...

Nasser Zefzafi entame une grève de la faim pour demander sa libération

Sept détenus du Hirak, mouvement de protestation ayant agité le Nord du Maroc en 2016-2017, ont entamé une grève de la faim pour exiger leur libération.

Ces articles devraient vous intéresser :

Appel à la libération « immédiate » de Nasser Zezafi

À l’occasion de la Journée internationale des populations autochtones le 9 août, cinq organisations internationales de défense des droits humains ont appelé à la libération « immédiate et inconditionnelle » de Nasser Zefzafi, leader du mouvement de...

Nasser Zefzafi sort exceptionnellement de prison

Nasser Zefzafi, leader du mouvement de contestation du « Hirak », a bénéficié d’une permission pour rendre visite à un proche malade.