Recherche

Nasser Zefzafi fait parler de lui en prison

© Copyright : DR

14 octobre 2019 - 05h15 - Société

Un démenti formel a été apporté par la Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), suite aux déclarations qu’elle a qualifiées de "mensongères", faisant état d’une fouille qui aurait ciblé les détenus liés aux événements d’Al Hoceima et qui sont pensionnaires de la prison de Ras El Ma, à Fès.

Dans un communiqué rendu public, la Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a balayé du revers de la main les allégations relayées par le père d’un détenu. Le nom n’est pas cité mais il s’agit du leader du Hirak du Rif, Nasser Zefzafi.

En réalité, indique-t-elle, l’opération de fouille des prisonniers n’avait souffert d’aucune entorse. Elle s’est déroulée dans le professionnalisme et le respect de la dignité des détenus, tout en se conformant aux dispositions juridiques et organiques régissant les établissements pénitentiaires.

Pour la DGAPR qui souligne le comportement exemplaire des fonctionnaires chargés de l’opération, tous les moyens seront utilisés pour "interdire la circulation des produits illicites au sein des établissements pénitentiaires".

Il en sera de même, ajoute-t-elle, pour les opérations de fouilles qui se font "sans distinction ni préférence entre les détenus".

Pour finir, le communiqué relève que cette façon de manipuler l’opinion publique en diffusant des informations mensongères n’ébranlera guère son mode de fonctionnement réputé pour son professionnalisme.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact