Accès interdit aux femmes voilées à Nîmes : le commerçant regrette et présente ses excuses

1er novembre 2020 - 12h20 - France - Ecrit par : J.K

Quelques heures après avoir interdit l’accès à son magasin à des femmes voilées, le gérant d’une supérette de Nîmes dit aujourd’hui regretter amèrement son acte. Dépassé par les menaces, il a donné sa version des faits, tout en présentant ses excuses.

L’affiche interdisant l’accès du commerce aux personnes voilées n’était pas intentionnelle. " J’ai fait une très grosse erreur, je le regrette et en prends conscience maintenant ", " mais sur le coup je n’ai pas réfléchi", " j’ai totalement dépassé ma pensée et surtout ce qui me fait plus de peine dans cette affaire, c’est que je ne voulais pas froisser ou blesser quiconque ".

"(…) je ne voulais pas m’attaquer aux personnes voilées, ou à une religion en particulier".(…) je regrette et je m’excuse (...) Je suis effondré par ce qui arrive suite à mes propos, par le déferlement de violence verbal qui s’abat sur moi et ma famille. Je suis mort psychologiquement" confesse le commerçant à Objectif Gard.

Des propos qui traduisent tout le remords qui habite ce gérant de magasin au lendemain de son acte. Il avait même du mal à s’exprimer au téléphone et pleurait même par moment, révèle la même source.

Sous le flot des centaines de messages de haine, de violence et de menace reçus, le commerçant a dû porter plainte. Actuellement, le parquet de Nîmes mène une enquête à ce propos.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Nîmes - Islam

Aller plus loin

Plus de photo "tête voilée" sur les cartes Navigo ?

Valérie Pécresse exhorte le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin à exiger les photos «  tête nue  » sur les cartes Navigo. Elle exige donc des clichés où les visages seront...

Boycott de l’audition d’une étudiante voilée à l’Assemblée : "une double erreur" selon Jean-Luc Mélenchon

Le député LRI Jean-Luc Mélenchon a déclaré que le boycott de l’audition de Maryam Pougetoux, vice-présidente de l’UNEF arrivée à l’Assemblée voilée était "une double erreur".

La question du port du voile divise à Molenbeek

Le 31 août dernier, le conseil communal de Molenbeek a voté une résolution à ajouter dans le règlement de travail des agents communaux. Elle ouvre la porte du débat sur le port...

Deux femmes mises en examens pour agressions sur des femmes voilées (vidéo)

Deux femmes ont été mises en examen, mercredi soir pour “violences volontaires”, “tentative de meurtre” accompagnées de propos racistes. Elles ont agressé à l’arme blanche,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

À Stains (Seine-Saint-Denis), une plaque au nom de la femme du prophète Mohammad, posée au-dessus du panneau indiquant la rue de Pontoise en septembre 2022 est vue d’un mauvais œil sur les réseaux sociaux.

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Le ramadan commence le lundi 11 mars 2024 en France

C’est officiel : le mois de Ramadan débutera lundi 11 mars 2024 en France, a annoncé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Cette date a été déterminée après observation scientifique et calcul astronomique.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Officiel : l’Aid al fitr en France, mercredi 10 avril

La commission religieuse de la Grande Mosquée de Paris, avec plusieurs fédérations musulmanes nationales, s’est réunie pour la Nuit du Doute, ce lundi 8 avril 2024, 29ᵉ jour du mois béni de Ramadan 2024-1445/H, indique la Grande Mosquée de Paris dans...

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Un lycée français au Maroc accusé d’intolérance religieuse

Le lycée Lyautey est au cœur d’une polémique après que plusieurs médias marocains ont publié qu’une employée de l’établissement aurait été empêchée d’y accomplir la prière. La direction du centre éducatif dément cette rumeur qu’elle juge « inconcevable ».