Le Maroc manque cruellement de psychiatres

20 juillet 2022 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Malgré des progrès significatifs ces dernières années, le Maroc ne dispose pas d’assez de ressources humaines en termes de santé mentale. Le royaume ne compte que 343 psychiatres et 214 psychologues, pour une population estimée en 2020 à près de 37 millions d’habitants.

Ces chiffres jugés insuffisants ont été dévoilés par le ministre Khalid Ait Taleb, interpellé au parlement sur l’effectif des spécialistes dans ce domaine, rapporte Al Ahdath Al Maghribia.

Plus précisément, le système de santé marocain ne dispose que de 343 psychiatres et 214 psychologues, dont 200 qui travaillent dans le secteur privé. Le nombre des pédopsychiatres n’est lui que de 10 au niveau du territoire, alors que les infirmiers spécialisés sont estimés à 1335, indique le ministre.

A lire : La santé mentale des Marocains mise à rude épreuve par la pandémie

Parallèlement, a-t-il déploré, le royaume enregistre une hausse inquiétante des maladies et troubles mentaux au niveau national. Conséquence, le coût des soins pour ces maladies est plutôt élevé et le tout fait que l’accès reste très limité pour la population.

Par ailleurs, le Maroc ne compte qu’un seul médecin formé à la prise en charge des addictions, 197 orthophonistes et 30 psychomotriciens, fait savoir la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Khalid Aït Taleb

Aller plus loin

La santé mentale des Marocains mise à rude épreuve par la pandémie

Les Marocains ont énormément dépensé pour leur tranquillité mentale. Les délivrances de médicaments antidépresseurs, antipsychotiques, anxiolytiques et hypnotiques ont augmenté...

50 % des Marocains souffrent de maladies mentales

Selon une récente étude publiée par le Conseil économique social et environnemental, 48,9 % des Marocains souffrent de maladies mentales.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà...

Prolifération de malades mentaux à Marrakech

Bon nombre de malades mentaux errent dans les rues de Marrakech. Un véritable casse-tête aussi bien pour les autorités locales que pour les commerçants.

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

L’acteur marocain Mustapha Zaari en mauvaise passe

L’acteur marocain Mustapha Zaari traverse une passe difficile en ce moment. Diagnostiqué d’un cancer de la prostate, il a été hospitalisé récemment à l’hôpital militaire de Rabat pour recevoir un traitement adéquat.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.