Recherche

Évadé de prison, Oualid Sekkaki nargue les autorités

© Copyright : DR

22 janvier 2020 - 19h00 - Monde

Après son évasion spectaculaire de la prison de Turnhout, Oualid Sekkaki nargue l’administration pénitentiaire en envoyant une carte postale depuis la Thaïlande. Le 19 décembre dernier, c’est en compagnie de quatre autres détenus que Oualid Sekkaki s’est évadé en escaladant un mur de six mètres de haut, durant la promenade du soir.

Oualid Sekkaki, 26 ans, marche déjà sur les traces de son frère aîné, Ashraf Sekkaki, un criminel de haut vol surnommé "le roi de l’évasion ", après s’être échappé de la prison de Bruges en hélicoptère en 2009. Le jeune Oualid Sekkaki s’était évadé le jour de ses 26 ans, en escaladant les murs de la prison avec Abderrahim Baghat, 38 ans, et trois autres complices, repris quelques heures plus tard.

Si les quatre autres évadés ont pu être arrêtés, ce n’est pas le cas de Sekkaki qui a disparu dans la nature. C’est à travers une carte postale qu’il fait parler de lui, situant sa position en Asie. La porte-parole de l’administration pénitentiaire, Kathleen Van De Vijver, a assuré que la direction locale a reçu un courrier dont l’émetteur est Sekkaki, rapporte 7sur7.

Selon le site, la lettre était adressée aux trois directeurs de l’établissement. L’enveloppe contenait son badge de détenu et une carte postale portant la mention "Salutations de Thaïlande".

Mots clés: Belgique , Prison , Evasion , Arrestation

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact