Ayoub El Khazzani : « Je vous jure que j’ai honte de ce que j’ai fait »

9 décembre 2022 - 08h20 - France - Ecrit par : G.A

Jugé en appel par la cour d’assises spéciale de Paris, le Marocain Ayoub El Khazzani, qui a été condamné à la réclusion à perpétuité pour son rôle dans l’attentat de Thalys, affirme avoir honte.

« Est-ce que je regrette ce que j’ai fait ? Comment voulez-vous que je ne regrette pas. J’ai tiré sur un homme que j’ai touché avec une balle dans le dos qui est ressortie proche de son cou. J’ai eu beaucoup de chance qu’il ne soit pas mort », a déclaré Ayoub El Khazzani au dernier jour du procès en appel. « Et toutes les victimes que j’ai terrorisées dans ce train, comment vous voulez que je ne regrette pas ? Ces gens-là ne m’ont rien fait. Et ma famille aussi, ce sont des victimes », a déclaré le Marocain âgé de 33 ans, affirmant avoir honte d’avoir agi ainsi. « Je suis désolé, je présente mes excuses à toutes les personnes […]. J’ai honte. Je vous jure que j’ai honte de ce que j’ai fait », rapporte Ouest France.

À lire : Ayoub El Khazzani : ouverture à Paris du procès en appel de l’attentat déjoué à Thalys

Jeudi matin, devant la cour d’assises de Paris, Ayoub El Khazzani se tenant debout dans son box, a eu une attitude bien différente de celle qu’il avait en 2020. Malgré ses remords, l’attentat aurait fait plus de dégâts sans « l’intervention héroïque des passagers du train et des munitions défectueuses. Son intention meurtrière ne fait aucun doute », a déclaré l’avocate générale. « Il ne faut pas redonner à El Khazzani l’occasion de recommencer ce qu’il n’a pas pu exécuter », a-t-elle souligné à la fin de son réquisitoire.

À lire : Attentat déjoué du Thalys : le Marocain Ayoub El Khazzani risque la réclusion criminelle à perpétuité

Le 21 août 2015,armé d’une kalachnikov, d’un pistolet, d’un cutter et près de 300 munitions, l’accusé avait tiré et blessé deux personnes dans le train qui reliait Amsterdam à Paris. Il sera maîtrisé par des passagers, dont des soldats américains en vacances.

Sujets associés : France - Paris - Terrorisme - Procès - Ayoub El Khazzani

Aller plus loin

Attaque du train Paris-Amsterdam : Qui est Ayoub El Khazzani ?

Un Marocain de 25 ans lourdement armé s’apprêtait probablement à ouvrir le feu sur les passagers d’un train Thalys reliant entre Amsterdam et Paris vendredi, avant d’être...

Thalys : Le Maroc expulse des journalistes de TF1 (vidéo)

Une équipe de la chaîne française TF1 a été expulsée fin de semaine dernière du Maroc après avoir réalisé une interview avec Imran El Khazani, frère du tireur présumé du train...

Ayoub El Khazzani : la photo choc qui fait polémique

La photo de l’arrivée d’Ayoub El Khazzani, l’auteur de l’attaque du Thalys qui reliait Amsterdam à Paris, soulève une forte polémique en France. Son avocat dénonce un traitement...

Attentat déjoué du Thalys : le Marocain Ayoub El Khazzani risque la réclusion criminelle à perpétuité

Le procès du Marocain Ayoub El Khazzani poursuivi pour "tentative d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste" s’est ouvert, lundi 16 novembre à Paris, devant la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.