Femme d’un djihadiste français, une Marocaine encourt 30 ans de réclusion criminelle

15 janvier 2023 - 20h40 - France - Ecrit par : S.A

Le procès de la Marocaine Latifa Chadli, 40 ans, et de son époux, un djihadiste toulousain et la mère (59 ans) de celui-ci s’ouvre lundi 16 janvier devant la Cour d’assises spéciale de Paris. Le couple sera jugé pour association de malfaiteurs terroriste (AMT), tandis que la presque sexagénaire est poursuivie en état de liberté pour « financement du terrorisme ».

Sous contrôle judiciaire, Latifa Chadli va comparaître libre ce lundi devant la Cour d’assises spéciale de Paris pour association de malfaiteurs terroriste (AMT). Son époux, le djihadiste toulousain Jonathan Geffroy, 40 ans, comparaît en état d’arrestation pour le même chef d’accusation. La mère de celui-ci, Denise P., 59 ans, comparaît également libre, sous contrôle judiciaire, pour « financement du terrorisme », rapporte La Dépêche. Elle est accusée d’avoir envoyé plusieurs milliers d’euros à son fils quand il se trouvait en zone irako-syrienne.

À lire : Le « djihad des femmes » belgo-marocaines était le « djihad du sexe »

Latifa Chadli et Jonathan Geffroy se sont mariés au Maroc après que le Toulousain a quitté sa première épouse avec qui il était arrivé dans le royaume. Après Maroc, le couple s’installe en Égypte en février 2014. L’idée de rejoindre la Syrie traverse ce Toulousain converti à l’islam en 2007. Son vœu se concrétise en février 2015. Il rejoint les rangs de la katiba (brigade) Anwar al-Awlaki, un détachement de l’EI regroupant quelques dizaines de Français dont les frères Jean-Michel et Fabien Clain, également originaires de Toulouse, deux responsables de la propagande de l’EI.

À lire : Les femmes et enfants marocains détenus dans les camps en Syrie craignent pour leurs vies

En Irak, Jonathan rejoint les rangs de la katiba d’élite Tariq Ibn Zyad, brigade créée par Abdelilah Himich, l’un des combattants français les plus gradés de l’EI, connu sous le nom de guerre d’Abou Souleymane al-Faransi, le Français. Début 2017, l’Armée syrienne libre (ASL) le capture alors qu’il « cherchait à fuir la Syrie avec sa femme et ses deux enfants (dont l’un né en Turquie en juin 2017 après l’interpellation du couple). Il sera remis aux autorités françaises en septembre de la même année.

À lire : Espagne : les femmes de djihadistes à rapatrier de Syrie pourraient se retrouver en prison

Le procès qui s’ouvre lundi 16 janvier se poursuivra jusqu’au 23 janvier. Latifa et Jonathan encourent 30 ans de réclusion criminelle.

Sujets associés : France - Paris - Terrorisme - Droits et Justice - Procès - Prison - MRE

Aller plus loin

Maroc : manifestation pour exiger le retour des femmes et enfants détenus en Syrie et en Irak

Des dizaines de proches de djihadistes marocains détenus en Syrie et en Irak ont manifesté vendredi devant le parlement marocain à Rabat pour exiger leur rapatriement.

Les femmes et enfants marocains détenus dans les camps en Syrie craignent pour leurs vies

Les crimes se poursuivent en Syrie, précisément dans le camp d’Al-Hol, où le soi-disant « juge de l’État islamique » a émis récemment une nouvelle « fatwa » visant à tuer des...

Paris : peine clémente pour l’épouse marocaine d’un djihadiste français

La cour d’assises spéciale de Paris a condamné la Marocaine Latifa Chadli, 40 ans, épouse d’un djihadiste toulousain, pour association de malfaiteurs terroriste (AMT).

Espagne : les femmes de djihadistes à rapatrier de Syrie pourraient se retrouver en prison

Le gouvernement espagnol a accepté de rapatrier des camps de Syrie plusieurs femmes de djihadistes espagnols dont des Marocaines, ainsi que leurs enfants. D’autres avant elles,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Bonne nouvelle pour les MRE : augmentation de la franchise (document intégral)

L’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) s’est peu à peu amélioré ces dernières années, bien que des améliorations supplémentaires soient nécessaires, indique la douane marocaine dans son document dédié à l’opération Marhaba 2023. Voici les...

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Maroc : les duty free font leur révolution

Du changement en vue pour les magasins de vente sous douane, communément appelés « Duty free shops ». L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Office des changes ont fixé de nouvelles règles relatives à leur gestion et fonctionnement.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.