Recherche

Quand Air Arabia méprise ses clients

© Copyright : DR

10 septembre 2019 - 13h00 - Société

Un deuxième vol vient d’être annulé, à la dernière minute, par la compagnie aérienne, Air Arabia. Celle-ci refuse en outre d’indemniser les passagers, sous prétexte que cette clause du droit international de l’aviation ne s’applique pas aux vols en provenance ou à destination du Maroc.

Alors qu’une première liaison entre Tanger et Amsterdam avait été annulée la semaine dernière, Tanja24 fait savoir qu’un autre vol en provenance de Bruxelles vient d’être retardé de 20 heures, par la Compagnie Air Arabia.

Selon la réglementation internationale de l’aviation, les passagers ont droit à une indemnisation, en cas de retard, de changement ou d’annulation de vol par une compagnie aérienne. Le montant du dédommagement est déterminé en fonction de la distance du courrier.

La réglementation précise qu’une réparation de 250 euros est accordée aux passagers, en cas d’un court courrier, une de 400 euros s’il s’agit d’un moyen courrier (entre 1.500 et 3.500 km), et, finalement, une autre de 600 euros pour celui supérieur à 3.500 km. D’autres frais sont également prévus par la loi, notamment, ceux des repas, et du séjour à l’hôtel, en cas de nécessité.

Dans le cas du vol d’Air Arabia, les passagers ont été orientés vers le site Internet de la compagnie. Il y est mentionné que les indemnisations ne peuvent se faire en espèces mais à travers l’octroi d’un solde permettant uniquement l’achat de billets d’avion.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact