Pays-Bas : 2000 kilos de cocaïne saisie, un Marocain arrêté

16 décembre 2021 - 14h00 - Monde - Ecrit par : L.A

La police néerlandaise a intercepté 2000 kilos de cocaïne lors d’une intervention dans un hangar à Voorschoten, à Amsterdam, le 8 décembre dernier. Cinq personnes ont été arrêtées, dont un Marocain âgé de 21 ans.

D’après un communiqué publié ce jeudi 16 décembre sur le site internet de la police néerlandaise, les suspects sont un Turc de 47 ans, le Marocain et trois Néerlandais originaires de La Haye et âgés de 31, 34 et 39 ans.

A lire : Trafic de cocaïne : le Maroc, considéré comme une plaque tournante

Lors de l’opération anti-drogue, la police a découvert quelque deux tonnes de cocaïne dont la valeur marchande est estimée à 150 millions d’euros. La drogue a depuis été saisie et détruite.

Les cinq suspects ont été placés en détention préventive sur ordre du juge d’instruction. Ils n’ont le droit d’être en contact qu’avec leurs avocats respectifs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Drogues - Amsterdam - Cocaïne

Aller plus loin

Tanger : 1355 kilos de cocaine dans un bateau de croisière brésilien

Les éléments des services de police au port Tanger Med ont fait échec à une tentative de trafic international d’une tonne et 355 kg de cocaïne en provenance du Brésil.

Deux « dangereux criminels » marocains recherchés par les Pays-Bas

La police néerlandaise a émis un mandat d’arrêt international contre Mohammed Najib Kajdouh, 46 ans, et Fahd el Kandoussi, 38 ans, membres présumés d’une organisation criminelle...

Trafic de cocaïne : le Maroc, considéré comme une plaque tournante

L’Afrique du Nord et de l’Ouest garde intacte sa renommée de plaque tournante du trafic de cocaïne. Le Rapport annuel de l’OICS pour 2019 est accablant pour de nombreux pays...

Le Brésil intercepte 1,3 tonne de cocaïne à destination du Maroc

Les douaniers brésiliens ont saisi, mardi 26 novembre, 1.347 kilogrammes de cocaïne dissimulés dans une cargaison de sucre. La marchandise qui devait quitter le port de Santos,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.