Les Pays-Bas critiquent la coopération maroco-néerlandaise

12 février 2010 - 13h48 - Ecrit par : L.A

Le ministre néerlandais de l’intégration, Eberhard Van der Laan, est en visite au Maroc jusqu’à ce jeudi. Van der Laan y a réclamé la libéralisation des transferts d’argent vers les Pays Bas, la suppression de la liste des prénoms, l’amélioration de la procédure d’expulsion et le droit de renoncer à la nationalité marocaine.

Dès le début de sa visite, le ministre néerlandais s’est dit déçu de la lenteur des procédures d’expulsion de Marocains en situation irrégulière. D’après un accord signé en 2009, c’est au Maroc de définir la nationalité de ses ressortissants avant de donner son feu vert. Sauf que, pour les Pays Bas, le Maroc ne valide pas systématiquement les expulsions.

"Certains sujets doivent être rediscutés trop souvent avec le Maroc, des avancées sont nécessaires. Ce n’est pas si compliqué à régler" a déclaré Van der Laan mardi à Rabat.

Le diplomate néerlandais a également abordé différents problèmes auxquels sont confrontés les MRE des Pays Bas, notamment le rapatriement de leur argent, la double nationalité et la liste des prénoms obligatoires.

Lors de sa rencontre avec le ministre délégué des MRE, Mohamed Ameur, au sujet de la liste de prénoms, ce dernier a démenti l’existence d’une telle liste . Cette liste, pourtant présente sur le site du ministère de l’Intérieur, est imposée depuis plusieurs années aux ressortissants marocains, et ce aussi bien au Maroc qu’à l’étranger.

En choisissant un prénom absent de la liste et donc considéré comme "non marocain", les parents ne peuvent transmettre leur nationalité à leurs enfants, leur enlevant par la même occasion le droit à un passeport et le droit d’hériter. Face à ce démenti de Mohamed Ameur, Eberhard Van der Laan s’est engagé à fournir un certain nombre de cas au Maroc avant la fin de l’année.

Le ministre néerlandais a également demandé au Maroc d’autoriser les transferts d’argent du Maroc vers les Pays Bas. Selon lui, le Maroc pencherait pour une réponse positive mais n’a pas encore fait de déclaration officielle.

Cette libéralisation devrait permettre aux Marocains des Pays Bas de rapatrier leur argent vers leur pays d’accueil. Selon la loi en vigueur, il est impossible d’exporter plus de 1000 euros du Maroc.

Dernière demande des Pays-Bas, le droit de renoncer à la nationalité marocaine, ce qui devrait permettre une meilleure intégration, selon les autorités néerlandaises, dans le pays d’accueil. Peu de chances cependant que le Maroc accède à cette demande.

Tags : Immigration clandestine - Pays-Bas - Transferts des MRE - Hoba Hoba Spirit - Expulsion - Double nationalité - Mohamed Ameur - Liste des prénoms marocains

Nous vous recommandons

MRE : Algésiras demande la reprise des liaisons maritimes avec le Maroc

Le conseil municipal d’Algésiras, en sa session du vendredi, a demandé au gouvernement central d’intensifier les négociations avec le Maroc en vue de la reprise des liaisons maritimes suspendues depuis mars 2020 et l’organisation cette année de l’Opération...

Un hacker divulgue les données de plus de deux millions de Marocains

Un hacker a mis en ligne les données personnelles de plus de deux millions de Marocains. Des données concernant l’université Mohammed V de Rabat en font également partie.

Ryanair annule des vols vers le Maroc

La compagnie low-cost Ryanair a annoncé l’annulation de plusieurs vols prévus ce week-end au départ de Brussels Airport et de Charleroi, en raison d’une grève déclenchée par le personnel belge de cabine. Cette suspension pourrait concerner les voyageurs en...

Aïd al-Adha : des moutons engraissés avec de la fiente de volaille

À l’approche de l’Aid Al Ahda, les autorités multiplient les contrôles sanitaires pour animaux, notamment l’alimentation des ovins destinés au sacrifice.

Cheikh Mohammed bin Rashid présente ses condoléances à la famille de Rayan

Les personnalités se bousculent pour présenter leurs condoléances à la famille de Rayan, le garçon de cinq ans décédé samedi après avoir passé quatre jours dans un puits sec. Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président des Émirats Arabes Unis,...

Miss Raisa, rappeuse et voilée (vidéo)

Miss Raïssa, une jeune Marocaine résidant en Espagne, a rappé sur la scène de « Got Talent » pour dénoncer la discrimination dont elle et de nombreuses autres femmes musulmanes sont victimes dans le...

Plus de 50 % des Marocains pour le port du hijab

61,2 % des Marocains sont favorables au port du hijab, selon une étude qui vient d’être publiée par par l’organisation « Menassat pour les recherche et études sociales ».

Maroc : une nouvelle zone militaire pour contrer les velléités de l’Algérie

En crise avec l’Algérie, le Maroc s’est doté d’une zone militaire Est qui sera dirigée par le général de division Mohamed Miqdad. Une première.

Lourde peine de prison pour Omar Radi

La Cour d’appel de Casablanca a condamné ce lundi 19 juillet, le journaliste Omar Radi à 6 ans de prison. Une mauvaise nouvelle pour les associations de défense des droits de l’Homme, qui ont tout le temps appelé à sa libération, dénonçant un procès...

Jamal, kidnappé depuis un an à Marbella, toujours recherché

Après un an et demi d’enquête et de recherche sans succès, la famille de Jamal, un citoyen néerlandais d’origine marocaine, enlevé à Marbella, lance un SOS pour le retrouver.