Du piratage en Israël à l’arrestation au Maroc : le parcours d’un criminel

28 octobre 2023 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a interpellé un ressortissant israélien d’origine marocaine, recherché par Interpol pour des faits d’escroquerie, d’atteinte à la sécurité des systèmes informatiques de traitement des données personnelles et de faux et usage de faux. Il a commis les mêmes délits au Maroc.

Tout est parti d’une plainte déposée par la propriétaire d’un centre de massage et de relaxation situé à Casablanca. La plaignante n’est autre que l’épouse d’un ressortissant israélien d’origine marocaine. Ils se sont connus au Maroc et ont convolé en justes noces. Le ressortissant israélien avait fui son pays, Israël, pour s’établir dans le royaume. Sa conjointe l’accuse d’avoir effectué des retraits sur ses comptes bancaires. Des faits confirmés par les résultats de l’enquête menée par la police judiciaire.

À lire : Le Maroc traque les fugitifs israéliens

Le ressortissant israélien sera interpellé. Les services de la police judiciaire découvrent qu’il était recherché à l’échelle internationale. Interpol avait émis un avis de recherche pour le compte de l’État d’Israël pour son implication dans des crimes de piratage et d’escroquerie informatique et d’atteinte à la sécurité des systèmes informatiques, fait savoir quotidien arabophone Assabah. Au Maroc, il a agi avec la complicité de deux gérants d’agences de transfert d’argent situées à Ain Chock, mais aussi des employés du centre de massage de son épouse.

À lire :Un ressortissant Suisse recherché par la police arrêté au Maroc

Vendredi, la BNPJ a procédé au déferrement de huit individus devant le procureur du roi près le tribunal pénal d’Ain Sbaâ, à Casablanca.

Sujets associés : Casablanca - Interpol - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) - Arrestation - Escroquerie

Aller plus loin

Un Espagnol arrêté par les douaniers marocains pour trafic de drogue

Un ressortissant espagnol, accusé de trafic de drogue, a été arrêté vendredi par les douaniers au point de passage de Bab Sebta.

Du Maroc à Bastia : La traque de Laurent Emmanuelli

Arrêté vendredi à Bastia à sa descente d’avion en provenance de Paris, Laurent Emmanuelli, chef présumé de l’une des 25 bandes criminelles actives en Corse, est un homme connu...

Un MRE arrêté avec une grosse quantité de drogue à Sebta

Un Marocain résidant aux Pays-Bas a été arrêté vendredi matin à Sebta pour trafic de drogue. Il avait une grosse quantité de drogue qu’il tentait de faire passer à Algésiras.

Snapchat : des photos intimes de Marocaines font scandale

Des hackers se seraient emparés de nombreux comptes de réseaux sociaux de jeunes Marocaines et Algériennes. Des photos compromettantes seraient même dans la nature.

Ces articles devraient vous intéresser :

Scandale des billets du Mondial 2022 : d’autres têtes vont tomber

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) devrait auditionner d’autres personnes dont des présidents de clubs de football, un membre fédéral et un animateur radio soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire dite du « scandale des billets du...

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.