Des policiers marocains en renfort à Bruxelles et Anvers

5 octobre 2015 - 14h40 - Belgique - Ecrit par : Bladi.net

Des policiers marocains se rendront l’année prochaine en Belgique pour épauler leurs homologues belges dans des quartiers difficiles « marqués par la pauvreté et le radicalisme ».

L’information a été confirmée par le ministère de l’Intérieur belge au journal Het Nieuwsblad qui explique que des policiers marocains viendront en renfort dans certains quartiers dits difficiles de Bruxelles et d’Anvers pour aider les policiers belges dans leur lutte contre le radicalisme religieux.

« La police marocaine a une manière très différente d’aborder ces problèmes, qui donne visiblement des résultats », affirme le cabinet du ministre de l’Intérieur. Cette initiative survient après le voyage effectué par des responsables belges la semaine dernière au Maroc.

De leur côté, les policiers belges partiront également au Maroc dans les prochains mois et ce pour quelques semaines pour acquérir de l’expérience « dans un pays majoritairement musulman ». « Il est bien connu que nos agents ne réagissent pas toujours de la meilleure manière lors des interventions dans certains quartiers. C’est simplement culturel », explique-t-on au sein du ministère belge.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Bruxelles - Anvers - Police marocaine

Aller plus loin

La Russie sollicite l’aide du Maroc pour la sécurité de la Coupe du Monde 2018

Les autorités russes viennent de faire appel à la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) pour les épauler lors de la Coupe du monde 2018 qui se déroule au mois de juin...

Polémique en Belgique après l’annonce de la possible venue de policiers marocains

Pour lutter contre la radicalisation dans certains quartiers, le ministère de l’Intérieur belge Jan Jambon va faire appel à des policiers marocains, dans le cadre d’un échange...

Des policiers marocains en Russie pour la Coupe du monde ?

Des policiers originaires de 32 pays sont attendus au mois de juin prochain en Russie dans le cadre da la Coupe du monde football.

Le maire d’Anvers veut ouvrir « une prison belge » au Maroc

Bart De Wever, maire d’Anvers en Belgique, était en visite de travail au Maroc cette semaine pour parler de terrorisme et de radicalisme.

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

La Police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) lance une vaste campagne de recrutement pour renforcer ses effectifs. Près de 6 500 postes sont à pourvoir, couvrant une variété de grades et de fonctions au sein de la police nationale.

MRE : Vacances gâchées par des tracasseries administratives

C’est avec un sentiment mêlé de lassitude et de colère que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) vont commencer à débarquer dans les ports marocains dans les prochains jours.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

La police marocaine exemptée de contrôle de vitesse

Le gouvernement s’apprête à adopter un nouveau projet de décret visant à exempter les véhicules de la police, de la gendarmerie et des forces auxiliaires de l’obligation d’installation d’un dispositif de mesure de vitesse.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...