Recherche

Le Polisario déclare "sa guerre" au Maroc

© Copyright : DR

27 août 2019 - 12h20 - Maroc

Le Front Polisario entend contrer les informations faisant état de la situation inhumaine subie par les Sahraouis. A cet effet, il a lancé une guerre en ligne contre le Maroc et ses médias.

Dissimuler une série de violations des droits de l’homme dans les camps de Tindouf. C’est l’objectif que poursuit actuellement le Front Polisario. Pour y parvenir, il a lancé une guerre en ligne contre le Maroc et ses médias, afin de contester les informations condamnant la situation inhumaine subie par les Sahraouis dans les camps de Tindouf en Algérie.

Les séparatistes avaient lancé la campagne en ligne pour défendre leur cause, a indiqué Futuro Sahara, le journal pro-Polisario. A la manœuvre, des membres du groupe qui s’identifient à une "armée électronique". Leur tâche principale consiste à partager "des photos, des vidéos et des documents" afin de contrôler et de contrebalancer la rhétorique du Maroc sur le conflit.

Futuro Sahara a récemment publié une série d’articles sur la lutte des familles sahraouies en raison de l’arrestation arbitraire de leurs proches, fait savoir moroccoworldnews.com.

Déjà en juin, le Front Polisario avait lancé une campagne de répression contre les manifestations visant à condamner les violations commises dans les camps. L’étape suivante a été l’arrestation de Moulay Aba Bouzid, de Fadel Braka et de Mahmoud Zidane. Ceux-ci sont toujours en détention sans jugement.

Dans la foulée, Human rights watch et le Conseil péruvien de Solidarité avec le peuple sahraoui ont condamné l’arrestation des militants, en détention depuis le mois de juin. A en croire le Conseil, les trois Sahraouis font l’objet de harcèlement et d’intimidation.

Les trois militants ont été « accusés injustement d’actes criminels présumés et de trahison ». Ces accusations pourraient entraîner des peines sévères, y compris la peine de mort.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact