Comme prévu, le Polisario salue la suspension du traité d’amitié algéro-espagnol

9 juin 2022 - 13h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le délégué du Front Polisario en Espagne, Abdullah Arabi, a salué la suspension par l’Algérie du traité d’amitié et de coopération avec l’Espagne, signé en 2002. Une énième décision de l’Algérie visant à « punir » l’Espagne après son changement de position sur le Sahara.

Abdullah Arabi estime que près de trois mois après ce revirement historique de l’Espagne sur le Sahara, le président Pedro Sanchez n’a toujours pas donné « d’explications convaincantes » à ce sujet. Pour cette raison, il a salué la décision de l’Algérie de suspendre le traité d’amitié et de coopération avec l’Espagne, rappelant que le pays avait déjà rappelé son ambassadeur à Madrid après avoir appris que l’Espagne soutenait le plan marocain d’autonomie.

À lire : Sahara : l’Algérie met fin au Traité d’amitié avec l’Espagne

Dans un entretien à Europa Press, le délégué du Front Polisario en Espagne dit ne pas « voir en échange de quoi » l’Espagne a opéré ce changement en mars. Selon lui, cette décision qui « viole le droit international », a plutôt mis fin à la « pression permanente » du Maroc sur l’Espagne, déplorant que cette dernière n’ait pas informé l’Algérie avant de prendre une telle décision.

« L’Espagne doit comprendre que l’Afrique du Nord n’est pas composée seulement du Maroc », a ajouté Arabi, accusant Sanchez de soutenir le pays qui « occupe » le Sahara au risque d’empêcher toute solution au conflit, même dans le cadre des Nations unies.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Polisario - Autonomie Sahara

Aller plus loin

Sahara : l’Algérie met fin au Traité d’amitié avec l’Espagne

L’Algérie a décidé de façon unilatérale de suspendre « immédiatement » le Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération conclu avec l’Espagne depuis le 8 octobre 2002. En...

Sahara : l’Algérie suspend les échanges commerciaux avec l’Espagne

Après l’interdiction de l’importation des bœufs espagnols en avril, l’Algérie veut étendre la mesure à tous les produits commerciaux en provenance d’Espagne. Cette décision...

L’Espagne « regrette » la suspension du traité d’amitié algéro-espagnol

Les autorités espagnoles ont réagi suite à l’annonce du président algérien Abdelmadjid Tebboune de mettre fin au « traité d’amitié » et de coopération entre les deux pays.

Enquête sur l’infiltration d’un membre du Polisario à une activité à Tétouan

Le ministère de l’Intérieur va enquêter sur la présence d’un séparatiste du « Front Polisario » faisant partie d’une délégation espagnole, qui participait à une activité...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.