Nador West Med, un projet pour booster le développement de l’Oriental

26 janvier 2021 - 15h00 - Economie - Ecrit par : G.A

Le port Tanger Med ne sera plus le seul fleuron du Maroc sur le marché méditerranéen. Dans deux ans, celui de Nador dont les travaux avancent très rapidement sera achevé pour conduire le développement de toute la région de l’Oriental.

Le projet est ambitieux et a pour objectif d’occuper une place stratégique dans le commerce maritime méditerranéen. Un membre du management de la société publique « Nador West Med » chargée de la réalisation, du développement, de l’aménagement et de la gestion du complexe industrialo-portuaire, interrogé par l’Observateur, a expliqué que « le projet Nador West Med prévoit une plateforme logistique, une zone franche industrielle, et une autre réservée aux entreprises de services ». Il ajoute que « Nador West Med va non seulement changer le visage de l’Oriental mais sera un catalyseur pour enclencher une dynamique de développement au sein de toute la région ».

Il est, selon lui, évident que le port Nador West Med sera un atout majeur dans le développement de l’Oriental et le centre du royaume, en ce sens qu’il va contribuer à la création d’emplois et de richesse, et par la même occasion, améliorer le niveau de vie des habitants de la région. Si Tanger Med à lui seul, occupait une place de choix sur le plan africain et régional, avec Nador West Med, ils constitueront une équipe de choc sur la façade méditerranéenne du pays.

À ce jour, le taux d’avancement est estimé à près de 60 %. Une fois achevée, la plateforme pourra accueillir jusqu’à 3,5 millions de conteneurs, 25 millions de tonnes de produits hydrocarbures, 9 millions de produits en vrac solides et 3 millions de produits en marchandises générales. Le complexe portuaire sera relié à plusieurs routes, autoroutes et chemins de fer. C’est un projet important pour lequel le projet de loi de finances 2021 a concédé un budget très important, indique le journal.

Il s’agit de 4,5 MMDH pour le lancement du projet assurant le raccordement du Nador West Med avec le réseau autoroutier, 9,88MMDH pour la poursuite de la réalisation du port et 3MMDH pour la connectivité ferroviaire du port. Il est aussi prévu la mise en place d’un barrage, d’une station de traitement des eaux, d’un réseau de fibres optiques de télécommunications, d’une connexion au réseau électrique et bien d’autres.

Sujets associés : Nador - Tanger Med - Agence spéciale Tanger Méditerranée - Portuaire - Nador West Med

Aller plus loin

Oriental : les MRE invités à contribuer à la relance économique

La région de l’Oriental veut compter sur les Marocains du monde pour amorcer la relance économique, fortement touché par la crise du Covid-19. Elle se dit prête à accompagner la...

Tanger Med résiste malgré la crise sanitaire

Malgré les impacts de la pandémie Covid-19 sur la connectivité des ports africains, le port de Tanger Med figure parmi ceux du continent qui résistent le mieux face à la tempête.

Tanger Med 2 : vers de nouveaux records

En moins d’un an, le second terminal à conteneurs du groupe APM Terminals du port Tanger Med 2, a annoncé avoir dépassé son premier million d’EVP traités.

Tanger Med augmente encore ses capacités de traitement

Un troisième scanner est désormais disponible à Tanger-Med pour contrôler les camions de transport TIR, l’épine dorsale du commerce extérieur marocain. Depuis son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...

Crise en Mer Rouge : Le Maroc en position de force grâce à Tanger Med ?

Avec le port de Tanger Med, le Maroc devrait tirer profit de la crise sécuritaire en mer Rouge, qui a réduit de près de moitié le trafic du canal de Suez, portant de graves préjudices aux ports européens.

Tanger Med Port Authority : nette progression du chiffre d’affaires à fin septembre

À fin septembre dernier, Tanger Med Port Authority (TMPA) affichait un chiffre d’affaires brut de plus de 2,35 milliards de dirhams, en hausse de 11% par rapport à la même période de l’année dernière.

Les plus grands ports du monde se retrouvent à Tanger Med

Les dirigeants des plus grands ports du monde sont depuis mercredi à Tanger Med pour une réunion de travail de deux jours en vue de consolider les relations entre les plus grands hubs portuaires.

Le nombre de MRE en hausse de 10% à Tanger Med

Le flux de MRE accueillis au port de Tanger Med, dans le cadre de l’opération Marhaba a augmenté cette année de 10 % par rapport à l’édition de 2019. Jusqu’au 1ᵉʳ août dernier, environ 530 436 passagers et 136 263 véhicules ont transité par ce port.

Marhaba 2022 : des mesures pour garantir une bonne phase retour

Dans le cadre de la planification des retours des Marocains de l’étranger venus en vacances au Maroc, des dispositions ont été mises en place, afin de faire face à l’intensité du trafic.

Tanger Med : venus aider pour le séisme, des MRE se plaignent de « bakchich »

Le passage de Tanger Med, l’immense complexe industrialo-portuaire du nord du Maroc, relève d’un parcours de combattant pour les convois humanitaires. De quoi agacer les personnes ou associations venues apporter leur aide aux victimes du puissant et...

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Tanger Med se dote d’un ambitieux plan d’expansion

Tanger Med ambitionne de changer de dimension. Le hub logistique mondial prévoit d’investir près de 7 milliards de dirhams notamment pour l’extension de la capacité de son terminal passagers et camions et la modernisation de sa zone d’importations.

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.