Prophète Mohammad : Instagram censure Charlie Hebdo

7 septembre 2020 - 07h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Deux journalistes de Charlie Hebdo ont été "surpris" par la suspension temporaire de leurs comptes Instagram après le partage d’une photo de la Une de l’hebdomadaire qui a republié les caricatures du prophète Mohammad à la veille du procès des attentats de janvier 2015.

"Mon compte Instagram a été "désactivé". La dernière photo que j’avais postée était la une de Charlie Hebdo. C’est donc probablement un piratage ou un signalement en masse, nouvelle forme de censure. Hallucinant", écrit sur Twitter, samedi, la journaliste Laure Daussy de l’hebdomadaire satirique.

Dimanche, c’est au tour de la dessinatrice Corinne Rey, dite Coco de signaler la suspension de son compte Instagram. "Comme ma consœur de Charlie Hebdo, Laure Daussy, mon compte Instagram a été désactivé suite à la diffusion de la couverture ’Tout ça pour ça’ avec les caricatures de Mohammad. Tout simplement scandaleux."

Les comptes des deux journalistes sont à nouveau disponibles après quelques heures de suspension temporaire. Sur Twitter, Laure Daussy explique que cette suspension était "automatique, suite à une campagne de signalements de ceux qui voulaient censurer la Une".

"Les comptes ont été supprimés par erreur et nous les avons rétablis dès que cela a été porté à notre connaissance", a confié au journal Le Figaro le service communication d’Instagram. "Nous sommes désolés de la confusion et de la détresse que cela a pu causer. Pour info, cela n’avait aucun lien avec la couverture de Charlie, elle n’a pas été censurée par ailleurs et a été publiée sur le compte de Charlie", ajoute-t-on.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Procès - Instragram - Attentat

Aller plus loin

Le Maroc censure à nouveau les caricatures de Charlie Hebdo

Cinq ans et demi après les attentats perpétrés contre la rédaction de Charlie Hebdo, l’hebdomadaire satirique français a décidé de republier les caricatures du prophète...

Le Point censuré au Maroc ?

Le dernier numéro du magazine français Le Point aurait été censuré au Maroc. C’est du moins le constat fait suite à la non-distribution du numéro du 22 avril 2021 sur le...

Charlie Hebdo persiste et republie les caricatures du prophète Mohammad

Alors que le procès des attentats de janvier 2015 s’ouvre ce mercredi 2 septembre, Charlie Hebdo a republié les caricatures du prophète Mohammad qui avaient fait polémique....

Ces articles devraient vous intéresser :

Latifa Raafat en fuite ? elle répond

La chanteuse marocaine Latifa Raafat a mis fin à la polémique sur sa fuite présumée du Maroc en raison de son implication dans l’affaire « Escobar du désert » dans laquelle son ex-mari, Ahmed Benbrahim, est le principal accusé.

Buzz, fric et clashs : La (mauvaise) recette des artistes marocains

De plus en plus d’artistes marocains se tournent vers les réseaux sociaux, notamment Instagram et TikTok, pour interagir avec leur public et générer des revenus. Cette tendance suscite toutefois des critiques, certains pointant du doigt le recours à...

Rym Fekri sous le feu des critiques

La chanteuse marocaine Rym Fekri essuie de nombreuses critiques de la part de ses fans. Ces derniers reprochent à la veuve notamment le non-respect de la période de deuil.

Enfants de Dounia Batma : Mohamed Al Turk dénonce une exploitation sur les réseaux sociaux

Mohamed Al Turk, l’ex-mari de Dounia Batma actuellement en détention, reproche à la sœur de l’actrice marocaine, Ibtissam, de chercher à gagner la sympathie des Marocains en publiant des photos de leurs filles, Ghazal et Laila Rose, sur les réseaux...

Saïd Taghmaoui règle ses comptes avec Momo Bousfiha

Sur son compte Instagram, l’acteur franco-marocain Saïd Taghmaoui a mis sa querelle avec l’animateur vedette de Hit Radio, Momo Bousfiha sur la place publique.

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...

Yassine Bounou et Imane Khallad : leur couple scruté sur Instagram

Imane Khallad, la compagne de Yassine Bounou, a commencé à suivre à nouveau son mari sur Instagram, laissant croire à une amélioration de leurs relations après des rumeurs de séparation.

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de répression.

Le chanteur Ihab Amir au cœur d’une polémique

Une réponse du chanteur Ihab Amir à un de ses abonnés Instagram suscite la controverse au Maroc.