Recherche

Quand un responsable algérien s’en prend à la qualité des fruits et légumes marocains

17 janvier 2019 - 19h45 - Monde

© Copyright : DR

Le Maroc ne respecte pas les normes relatives à l’utilisation des engrais et des pesticides, a affirmé le Secrétaire général au ministère algérien de l’Agriculture, du Développement durable et de la Pêche, Kamel Chadi.

Pour ce responsable, l’Algérie respecte les normes internationales relatives à l’utilisation des engrais, des pesticides et des médicaments, ce qui n’est pas le cas de « certains pays voisins et amis limitrophes », faisant allusion au Maroc, sans le citer.

Chadi intervenait suite aux cas de produits algériens destinés à l’exportation qui ont été retournés par certains pays et qui n’ont, dit-il « aucun lien avec la qualité du produit, mais sont en rapport avec les procédures administratives et légales et les opérations d’emballage et d’étiquetage concernant l’opérateur exportateur ».

En juin dernier, plusieurs pays dont la Russie et le Qatar avaient refoulé les tomates et les pommes de terre à cause du taux élevé de pesticides contenus dans ces légumes.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact