Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara

3 février 2023 - 11h06 - France - Ecrit par : S.A

Le présentateur de BFMTV, Rachid M’Barki, est « dispensé d’activité » pour avoir diffusé des informations sur un forum économique entre le Maroc et l’Espagne à Dakhla, au Sahara, sans en référer à sa hiérarchie. Il est visé par une enquête interne.

« On me reproche d’avoir donné à l’antenne des infos qui ne sont pas passées par les circuits de validation officiels », confirme au Parisien le Franco-marocain Rachid M’Barki, citant notamment un forum économique entre le Maroc et l’Espagne à Dakhla, au Sahara, ou des emplois menacés sur la Côte d’Azur par la disparition des oligarques russes après le début de la guerre en Ukraine. Le présentateur de BFMTV assure n’avoir diffusé que des contenus qui lui paraissaient tout simplement « intéressantes » à donner aux téléspectateurs.

À lire : Le journaliste Rachid M’Barki sanctionné par BFMTV

Mais des « soupçons d’ingérence » pèsent sur lui. « Il s’est pris un petit billet pour faire passer des infos », accuse déjà une de ses collègues. « Il n’est pas exclu qu’il ait fait ça par simple amateurisme ou légèreté », veut croire un autre. « On est tous hallucinés », résume un troisième. « Fantasme », balaye Rachid M’Barki. Pas assez pour convaincre la direction de BFMTV qui a ouvert une enquête interne, pour savoir s’il « a agi seul, et identifier les dysfonctionnements ayant permis l’arrivée à l’antenne de ces brèves hors de toutes les règles internes habituelles. »

À lire : Des journalistes de beIN Sports attaqués en Algérie à cause du Maroc

Cette affaire a poussé la direction de la chaîne info en continu à mettre en retrait le présentateur. Depuis mi-janvier, c’est Thomas Joubert qui présente le « Journal de la nuit » de BFMTV.

Sujets associés : Espagne - Dakhla - Enquête - Sahara Marocain - Rachid M’Barki

Aller plus loin

Rachid M’Barki : une entreprise de désinformation israëlienne impliquée

Une entreprise de désinformation installée en Israël serait impliquée dans les soupçons d’ingérence concernant le présentateur franco-marocain de BFMTV Rachid M’Barki. C’est ce...

Le journaliste Rachid M’Barki sanctionné par BFMTV

La chaîne d’information en continu, BFMTV, a lancé un audit interne après la diffusion de contenus non vérifiés lors de l’émission « Le journal de la nuit » présenté par le...

Des journalistes devant la justice française pour tentative de chantage visant le roi Mohammed VI

Le procès de deux journalistes français soupçonnés d’avoir voulu faire chanter le roi Mohammed VI s’ouvrira lundi 16 janvier à Paris. Ils encourent cinq ans de prison et 75 000...

Jean-Pierre Duthion, l’homme qui a mis en difficulté Rachid M’Barki

Le lobbyiste et consultant média Jean-Pierre Duthion est l’homme qui aurait mis en difficulté le journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, présentateur de BFMTV « dispensé...

Ces articles devraient vous intéresser :

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.