Rachid Talbi Alami prend la défense d’Akhannouch, en insultant les Marocains

27 juillet 2022 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des représentants et membre du bureau politique du RNI, a réagi à la campagne massive menée sur les réseaux sociaux, contre le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

#Dégage_Akhannouch, #7dh_gasoil et #8dh. Depuis quelques semaines, ces hashtags sont devenus viraux sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes marocains appellent le chef du gouvernement à la démission. Décrié, Aziz Akhannouch peut toutefois compter sur le soutien de Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des représentants et membre du bureau politique du RNI.

À lire :Aziz Akhannouch victime d’une campagne de haine sur les réseaux sociaux ?

Lors d’une rencontre du parti tenue au lendemain de leurs exploits aux élections partielles (maintien des sièges parlementaires de Meknès et d’Al-Hoceima), il a pris sa défense. “Ce sont des malades et que Dieu les guérisse”, a lancé Rachid Talbi Alami. Insuffisant pour émousser les ardeurs des internautes. La campagne #Dégage_Akhannouch continue de plus belle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rachid Talbi Alami - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Aziz Akhannouch

Aller plus loin

« Akhannouch dégage » : le RNI défend le Chef du gouvernement

Anis Birou, membre du bureau politique du Rassemblement national des indépendants (RNI, majorité) a réagi au slogan “dégage”, visant le président du parti, Aziz Akhannouch et a...

#AkhannouchGetOut : le hashtag devenu viral sur les réseaux sociaux

Au Maroc, la colère monte contre le chef de gouvernement Aziz Akhannouch à cause de la hausse des prix des produits de grande consommation, notamment le carburant. Bon nombre...

Aziz Akhannouch victime d’une campagne de haine sur les réseaux sociaux ?

Marc Owen Jones, professeur adjoint d’études du Moyen-Orient et d’humanités numériques à l’Université Hamad ben Khalifa de Doha, au Qatar, s’est intéressé à la campagne massive...

Les appels à la démission d’Aziz Akhannouch se multiplient

Les Marocains sont en colère contre le chef du gouvernement Aziz Akhannouch et l’appellent à démissionner. À l’origine de cette colère, la flambée des prix des denrées...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : remaniement ou pas remaniement ?

L’éventualité d’un remaniement ministériel agite l’opinion publique marocaine. Aziz Akhannouch prépare-t-il un réajustement de son équipe ?

Eau et électricité : une bonne nouvelle pour les ménages marocains

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch renonce à son projet visant à augmenter la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour l’eau et l’électricité. Ce projet avait soulevé de vives polémiques et inquiété les Marocains.

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.

Maroc : la grande réforme du Code de la famille est lancée

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, le gouvernement d’Aziz Akhannouch s’active pour la réforme du Code de famille.

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire sera-t-il à nouveau prorogé ?

Au menu du prochain Conseil de gouvernement qui se tiendra jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, plusieurs sujets seront abordés dont l’examen du projet de décret relatif à la prorogation de la durée de l’état d’urgence...

Royal Air Maroc : 200 avions prévus d’ici 2037

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch et le Président-directeur général de la Royal Air Maroc (RAM), Hamid Addou, ont procédé mardi à Rabat, à la signature du contrat-programme 2023-2037. Objectif, améliorer l’attractivité de la destination Maroc et...

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.