Le mois de Ramadan vu par un restaurateur en France

31 mars 2023 - 08h00 - France - Ecrit par : G.A

Le Ramadan est une période sacrée pour les musulmans du monde entier, qui observent un mois de jeûne en s’abstenant de nourriture et de boisson pendant la journée. Mais que se passe-t-il lorsqu’on est un restaurateur ? Comment peut-on s’abstenir de manger tout en étant exposé à la nourriture toute la journée ? C’est le défi que relève Larbi, propriétaire du restaurant « Le Marrakech » dans le centre-ville de Dammartin-en-Goële.

Pour Larbi, le jeûne pendant le mois de Ramadan est une habitude prise depuis sa tendre enfance. Devenir restaurateur ne l’a pas dissuadé de continuer cette tradition, bien au contraire. Depuis le 23 mars, lui et son équipe observent le jeûne du ramadan. Malgré les longues journées passées à servir les clients et à prêter main forte en cuisine, Larbi ne succombe pas à la tentation. « Le corps s’économise. C’est dans la tête. Je ne ressens pas beaucoup la faim. Je n’ai aucune envie quand je sers la viande par exemple. Mon cerveau passe à autre chose », explique-t-il à Actu.fr.

À lire : Paris : le beau geste d’un restaurateur marocain envers les orphelins

Le soir venu, Larbi rentre chez lui pour se reposer après une longue journée de travail. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne se jette pas sur la nourriture à disposition. Il déclare avoir un repas léger, suffisant pour s’alimenter et s’hydrater en même temps. « Le plus souvent, un plat chaud me suffit. Il y a une soupe riche, composée de légumes mais aussi de boulettes de viande. Avec du pain, cela fait un repas », confie-t-il.

À lire : Malika Saïssi : un resto gratuit pour les personnes dans le besoin (vidéo)

Larbi prend soin de préparer son petit-déjeuner avant le lever du jour en buvant beaucoup d’eau et en mangeant quelques fruits. Il se fait un porridge avec des céréales, un yaourt et des fruits pour tenir jusqu’à la rupture du jeûne.

En cette période de jeûne, Larbi et son équipe continuent de servir leurs clients avec le même professionnalisme et la même qualité de service, tout en respectant leurs croyances et leurs traditions. 

Sujets associés : France - Ramadan 2024 - Restauration - MRE

Aller plus loin

Paris : le beau geste d’un restaurateur marocain envers les orphelins

À Paris, un restaurateur d’origine marocaine fait un beau geste envers les personnes dans le besoin, notamment les orphelins dont les parents ont été victimes d’actes criminels.

Ramadan : la grande mosquée de La Roche-sur-Yon investit dans sa nouvelle extension

Face au nombre sans cesse croissant de fidèles pendant le ramadan, des travaux d’agrandissement de la grande mosquée de La Roche-sur-Yon ont été entrepris par l’association...

Voici les dates du ramadan 2024 en France

En se basant sur des calculs astronomiques, le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé les dates de début et de fin du mois sacré du Ramadan 2024, ainsi que...

Malika Saïssi : un resto gratuit pour les personnes dans le besoin (vidéo)

« Baraka Solidarité » est le nom de l’association que dirige Malika Saïssi à Molenbeek, et qui, avec l’aide des bénévoles, offre des repas gratuits aux personnes dans le besoin....

Ces articles devraient vous intéresser :

Aide au logement : un vrai succès chez les MRE

Près de 20% des potentiels bénéficiaires du nouveau programme l’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Marhaba 2022 : des mesures pour garantir une bonne phase retour

Dans le cadre de la planification des retours des Marocains de l’étranger venus en vacances au Maroc, des dispositions ont été mises en place, afin de faire face à l’intensité du trafic.

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Les MRE, un vivier de compétences inexploitées par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions, contribuent de manière significative au développement du Maroc. Ils restent attachés au royaume et sont disposés à le servir à le défendre de toutes les manières possibles.

La force économique des MRE se reflète à la Bourse de Casablanca

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les investisseurs étrangers détiennent à, eux seuls, plus du quart de la capitalisation boursière de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Retraités MRE : les conditions d’octroi de l’abattement de 90% (douane)

Depuis plusieurs années maintenant, la douane marocaine a mis en place un abattement de 90 % pour les MRE retraités souhaitant dédouaner leur véhicule au Maroc. Pour ce faire, plusieurs conditions sont requises comme expliqué dans le dernier guide...

Faut-il faire du sport pendant le Ramadan ?

Est-il possible de pratiquer le sport pendant le mois de Ramadan ? La réponse est Oui. Mais des conseils pratiques sont à respecter pour bénéficier des bienfaits du sport et ne pas se créer des soucis de santé.