Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

3 avril 2023 - 17h50 - France - Ecrit par : S.A

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les clubs. »

Les entraîneurs se voient obligés de prendre certaines décisions – parfois difficiles – pendant le ramadan. C’est le cas de l’entraîneur de Nantes, Antoine Kombouaré. Celui-ci a écarté par exemple Jaouen Hadjam, l’un de ses joueurs, qui a refusé de ne pas jeûner dimanche, jour de match face à Reims. « Je suis entraineur, je mets des règles en place. Dans la semaine, pas de souci s’ils jeûnent pour les entrainements, a expliqué Kombouaré à l’issue de la défaite contre les Champenois (3-0). Je suis même là pour les aider et les soutenir. La règle c’est que le jour du match, il ne faut pas jeûner. »

À lire : La FFF surprend les arbitres en interdisant les arrêts durant les matchs de ramadan

Une décision qui pourrait s’expliquer aussi par les éventuels effets du jeûne sur les performances des joueurs. « Il y a plusieurs effets sur la performance, détaille un ancien préparateur physique, passé par de grands clubs auprès du Parisien. Le matin, c’est la performance en sprint qui est affectée. En fin de journée, c’est plutôt la fonction cognitive, la prise de décisions. En revanche, la distance totale parcourue en match n’est pas impactée. Le niveau de fatigue perçue est également plus élevé. Il n’y a pas forcément plus d’effets néfastes. En raison des heures de repas, le sommeil est forcément altéré, en durée comme la qualité. »

À lire : Ramadan : réaction de la FFF suite à sa décision polémique

Entre jeûner et jouer et ne pas jeûner le jour d’un match, les joueurs musulmans choisissent la première option, car ils sont accrochés à leur foi. De plus, le ramadan n’impacte pas négativement leurs performances. Certains réalisent de belles performances pendant le mois sacré. « Des joueurs seront moins bons si on les empêche de le faire. Ils ont besoin de ça pour être performants », poursuit l’ancien préparateur physique.

Sujets associés : Football - Religion - Ramadan 2024 - Islam

Aller plus loin

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Comment le ramadan impacte la vie de Youssef En-Nesyri

Dans une interview, l’international marocain Youssef En-Nesyri, un des artisans du parcours exceptionnel et incroyable des Lions de l’Atlas à la Coupe du monde Qatar 2022, s’est...

FC Nantes : un joueur écarté pour le match avec Reims à cause du Ramadan

Le sélectionneur de FC Nantes, Antoine Kombouaré, n’a pas retenu Jaouen Hadjam pour le match à domicile contre Reims ce dimanche. Le joueur d’origine algérienne aurait refusé de...

Comment les athlètes musulmans vivent le Ramadan

Pendant le mois sacré de Ramadan, les athlètes musulmans d’Aragon, dont ceux d’origine marocaine, font face à un véritable défi : concilier leurs obligations de performance avec...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hakim Ziyech reprend sa carrière en main

Hakim Ziyech a indiqué vendredi qu’il n’aura plus besoin de ses agents pour les négociations en vue de son transfert. Ceci, suite aux folles rumeurs annonçant qu’il devrait rejoindre l’effectif du Milan AC.

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

West Ham veut remettre en forme Nayef Aguerd

Blessé lors de la Coupe du monde, le défenseur central marocain Nayef Aguerd est de retour à l’entraînement et pourrait être aligné pour les prochains matchs de west Harm.

Coupe du monde : le Maroc a près de 2% de chances de jouer la finale

Les quarts de finale du Mondial démarrent samedi prochain avec un alléchant Maroc-Portugal. Comme d’habitude à ce stade, de nombreux observateurs tentent d’en prédire l’issue des rencontres à l’aide de modèles statistiques.

Hakim Ziyech proche de l’Ajax

Désireux de quitter Chelsea cet été, l’international marocain Hakim Ziyech est tout proche de revenir à l’Ajax Amsterdam. Les chances de Tottenham de le signer s’amenuisent.

Sofyan Amrabat : Adieu Manchester United ?

L’aventure de l’international marocain Sofyan Amrabat à Old Trafford pourrait s’arrêter l’année prochaine. Manchester United ne compte pas exercer son option d’achat l’été prochain.

Manchester United : le jour J pour Sofyan Amrabat

L’international marocain Sofyan Amrabat est en passe d’entrer dans l’histoire de Manchester United qu’il a rejoint en fin de mercato estival, en prêt de l’ACF Fiorentina.

Romain Saïss sur les tablettes de plusieurs écuries

De nombreux clubs souhaitent s’offrir les services de l’international marocain Romain Saïss, un des artisans des exploits historiques des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022. Parmi eux, l’Olympique de Marseille (OM).

CAN 2023 : les premiers mots de Walid Regragui après le tirage au sort

Le tirage au sort complet des poules de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 (CAN 2023) a suscité des commentaires de la part du sélectionneur de l’équipe du Maroc, Walid Regragui.

Une offre de dernière minute pour Sofyan Amrabat

Manchester United a vu son offre de prêt, s’élevant à 1,7 million de livres, refusée par la Fiorentina pour le transfert de l’international marocain Sofyan Amrabat.