Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

3 avril 2023 - 17h50 - France - Ecrit par : S.A

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les clubs. »

Les entraîneurs se voient obligés de prendre certaines décisions – parfois difficiles – pendant le ramadan. C’est le cas de l’entraîneur de Nantes, Antoine Kombouaré. Celui-ci a écarté par exemple Jaouen Hadjam, l’un de ses joueurs, qui a refusé de ne pas jeûner dimanche, jour de match face à Reims. « Je suis entraineur, je mets des règles en place. Dans la semaine, pas de souci s’ils jeûnent pour les entrainements, a expliqué Kombouaré à l’issue de la défaite contre les Champenois (3-0). Je suis même là pour les aider et les soutenir. La règle c’est que le jour du match, il ne faut pas jeûner. »

À lire : La FFF surprend les arbitres en interdisant les arrêts durant les matchs de ramadan

Une décision qui pourrait s’expliquer aussi par les éventuels effets du jeûne sur les performances des joueurs. « Il y a plusieurs effets sur la performance, détaille un ancien préparateur physique, passé par de grands clubs auprès du Parisien. Le matin, c’est la performance en sprint qui est affectée. En fin de journée, c’est plutôt la fonction cognitive, la prise de décisions. En revanche, la distance totale parcourue en match n’est pas impactée. Le niveau de fatigue perçue est également plus élevé. Il n’y a pas forcément plus d’effets néfastes. En raison des heures de repas, le sommeil est forcément altéré, en durée comme la qualité. »

À lire : Ramadan : réaction de la FFF suite à sa décision polémique

Entre jeûner et jouer et ne pas jeûner le jour d’un match, les joueurs musulmans choisissent la première option, car ils sont accrochés à leur foi. De plus, le ramadan n’impacte pas négativement leurs performances. Certains réalisent de belles performances pendant le mois sacré. « Des joueurs seront moins bons si on les empêche de le faire. Ils ont besoin de ça pour être performants », poursuit l’ancien préparateur physique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Football - Religion - Ramadan 2024 - Islam

Aller plus loin

Ramadan : l’option des joueurs de l’équipe de France de confession musulmane

L’équipe de France compte dans ses rangs plusieurs joueurs de confession musulmane qui devraient faire le ramadan qui a débuté jeudi dans le pays. En raison des matchs qu’ils...

Comment les athlètes musulmans vivent le Ramadan

Pendant le mois sacré de Ramadan, les athlètes musulmans d’Aragon, dont ceux d’origine marocaine, font face à un véritable défi : concilier leurs obligations de performance avec...

Ramadan : réaction de la FFF suite à sa décision polémique

Éric Borghini, président de la Commission Fédérale des arbitres (CFA) de la Fédération française de football (FFF) et auteur du courrier adressé aux arbitres officiels pour leur...

En Belgique, rompre le jeûne du ramadan durant un match encore « tabou »

Alors que des pauses sont prévues en Premier League, en Angleterre et en Allemagne, pour permettre aux joueurs musulmans de rompre le jeûne du ramadan pendant un match, cela ne...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sofyan Amrabat sort Manchester United de la morosité

À peine arrivé à Old Trafford, l’international marocain Sofyan Amrabat fait non seulement rêver les fans de Manchester United, mais il élève également le niveau de jeu. Quitte à sortir le club anglais de la morosité.

Coupe du monde clubs : Motsepe et Infantino sont au Maroc pour le tirage au sort

Le président de la CAF et celui de la FIFA sont au Maroc pour assister au tirage au sort de la coupe du monde des clubs. La cérémonie se tient à l’académie Mohammed VI de Salé.

Barcelone ne veut pas lâcher Abdessamad Ezzalzouli

Le FC Barcelone observe de près les performances de l’international marocain Abdessamad Ezzalzouli dont il est « très satisfait ». Il compte garder le joueur de 21 ans, actuellement dans le viseur du Wolverhampton Wanderers, après son prêt.

Mustapha Hadji vise le poste de sélectionneur des Lions de l’Atlas

L’ex-international marocain Mustapha Hadji a récemment déclaré que son plus grand rêve est de devenir entraineur des Lions de l’Atlas.

PSG – Lyon : voici les notes d’Achraf Hakimi par la presse sportive

Le Paris Saint-Germain a impressionné ce dimanche en s’imposant 4-1 face à l’Olympique Lyonnais lors de la quatrième journée de Ligue 1. Si le match a été riche, l’international marocain Achraf Hakimi a particulièrement retenu l’attention.

Sofyan Amrabat face à un choix risqué avant la clôture du mercato

L’international marocain Sofyan Amrabat préfère rejoindre l’effectif de Manchester United que de jouer pour des clubs comme Liverpool, l’Atletico Madrid, Nottingham Forest, Galatasaray ou encore des clubs saoudiens qui souhaitent s’offrir ses services...

Le Bayern Munich veut s’offrir Hakim Ziyech

Hakim Ziyech pourrait quitter Chelsea l’été prochain et rejoindre le Paris Saint-Germain (PSG) qui avait déjà engagé les négociations pour son transfert lors du mercato d’hiver en janvier, ou le Bayern Munich qui est également intéressé par...

Hakim Ziyech « dévasté » après l’échec de son transfert

La carrière de l’international marocain Hakim Ziyech a été mise à rude épreuve suite à deux échecs de transfert liés à des problèmes médicaux.

Walid Regragui critique la prestation de ses joueurs

La déception était palpable chez le sélectionneur national Walid Regragui suite au match nul (1-1) des Lions de l’Atlas face aux Eléphants ivoiriens au Stade Félix Houphouët Boigny d’Abidjan.

Objectif la Coupe d’Afrique pour Walid Regragui

Après son parcours élogieux à la coupe du monde, le Maroc se projette déjà dans l’avenir. Le sélectionneur national Walid Regragui a dévoilé ses futurs objectifs, affirmant qu’il vise désormais la prochaine coupe d’Afrique des Nations.