Raouf Oufkir : "Je suis monarchiste par défaut"

10 février 2013 - 18h45 - Ecrit par : A.S

Raouf Oufkir, fils du Général Oufkir et auteur de "Pourquoi l’intégrisme nous menace ?" sorti en novembre dernier, a participé à un débat organisée par VSD. Autour de la table se trouvaient également Yves Bigot, patron de TV5 Monde, Jeannette Bougrab, avocate et ancienne ministre, et Laurent Joffrin, patron du Nouvel Observateur.

A Yves Bigot, pas peu fier d’être à la tête d’une chaîne accessible à 35 millions de foyers, Raouf réplique que "les pays d’Afrique du Nord préfèrent regarder Al Jazeera, ça calme les populations, ça les rend plus dociles, c’est ce que pensent les pouvoirs en place".

Il poursuit : "Qu’est ce que la souffrance d’une famille de sept enfants incarcérée en contrepoids de l’avenir d’un pays de 33 millions d’habitants ? Tous ceux qui pensent que le Maroc est un pays uni se trompent, c’est un mosaïque dont le dôme est une monarchie légitime. Hassan II a dilué les partis politiques, s’est approprié l’économie, son fils, n’a fait que suivre ses règles. Certes le Maroc n’est pas exemplaire, mais c’est tout de même la nation la mieux lotie de tout le Maghreb. Mohammed VI a au moins eu le courage de rénover le code de la famille. C’est le seul pays arabo-musulman qui accorde aux femmes le droit d’être des imams. Je suis monarchiste par défaut."

A Jeanette Bougrab, ancienne secrétariat d’État sous Nicolas Sarkozy, pour qui "l’Algérie est le moins pire des régimes, c’est un village gaulois qui résiste à l’islamisme", la réponse d’Oufkir est cinglante : "Comment ce pays qui a des moyens aussi faramineux est-il mis en coupe par quelques généraux ?."

Lors du débat, Raouf Oufkir parle peu de son livre, dans lequel il se bat contre la montée de l’intégrisme et qu’il définit comme un appel à la tolérance, à l’espoir. Ces 20 ans, il les raconte dans son premier ouvrage "Les invités".

"Pourquoi le fossé ne cesse-t-il de se creuser entre les banlieues et le reste du pays ? Pourquoi le communautarisme se développe-t-il dans les quartiers déshérités, ce qui ouvre un boulevard à l’islamisme radical ? De là à parler de révolution en banlieue, c’est aller un peu vite en besogne. Il y a un islam en France, je regrette qu’il n’y ait toujours pas un islam de France".

Raouf Oufkir a passé 20 ans dans les geôles marocaines, avec sa mère et ses cinq frères et soeurs, après le coup d’État raté, mené par son père, contre le Roi Hassan II.

Tags : Hassan II - Mohammed VI - Malika Oufkir - Livres - Fatema Oufkir - Raouf Oufkir - Mohamed Oufkir - Prison

Nous vous recommandons

Bloqués à Sète, des MRE attendent vainement un bateau

Bon nombre de Marocains résidant à l’étranger (MRE) se retrouvent bloqués depuis plusieurs jours sur le parking du port maritime Orsetti (Sète) à cause de l’annulation de leur billet. La société marocaine Intershipping qui a ouvert une troisième ligne maritime...

Voyage au Maroc : voici ce qu’il en est pour le PCR

Le Maroc a adopté un nouveau protocole sanitaire pour les voyages internationaux. Désormais les voyageurs à destination du royaume peuvent présenter un pass vaccinal ou un test Covid négatif ne dépassant pas 72...

L’Espagne demande aux Marocains de renoncer à leur nationalité marocaine

Plusieurs Espagnols d’origine marocaine résidant à Londres rencontrent des difficultés pour renouveler leurs passeports. Le consulat espagnol à Londres leur demande un document prouvant qu’ils ont renoncé à leur nationalité...

Le dirham remonte face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,46 % par rapport à l’euro et s’est déprécié de 0,76 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 04 au 11 août 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Algérie-Maroc : « un conflit de basse intensité est tout à fait probable »

Soulaimane Cheikh Hamdi, expert mauritanien en sécurité internationale, spécialiste du Sahel, également chercheur en géopolitique et politiques de défense estime qu’un conflit de basse intensité est tout à fait probable dans les prochains mois entre le Maroc...

Les ambitions marocaines de Renault

Renault renforce sa présence au Maroc à travers la signature d’une nouvelle convention. Cet engagement vise à atteindre un sourcing local à 2,5 milliards d’euros dès 2025 et une cible de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires à...

Réaction de Vahid Halilhodzic après la victoire contre la Guinée (vidéo)

En conférence de presse après le match ayant opposé le Maroc à la guinée, le sélectionneur des Lions de l’Atlas a déclaré que « les supporters marocains doivent être fiers de leur équipe nationale ». Tout en exprimant sa satisfaction devant la prestation des...

La décision de l’Espagne d’aider le Maroc à importer du gaz met en colère l’Algérie

L’Algérie serait en colère contre l’Espagne qui a décidé d’aider le Maroc à importer du gaz via le gazoduc Maghreb-Europe.

Algérie : Amar Belani , envoyé spécial pour le "Sahara"

Lors du conseil des ministres du 30 août 2021 présidé par le chef de l’État algérien, Abdelmadjid Tebboune, plusieurs nominations ont été prononcées au ministère des Affaires étrangères. Le diplomate Amar Belani sera chargé de la question du Sahara et des pays...

Le ministère de la Culture vole au secours du comédien Noureddine Bikr

La dégradation de l’état de santé du comédien Noureddine Bikr — très malade depuis un an - préoccupe Mehdi Bensaïd, ministre de la Culture. Ce dernier promet de prendre en charge les frais médicaux de...