Rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger : le gouvernement s’explique

17 décembre 2021 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le Comité interministériel de suivi du Covid a choisi le Portugal, les Émirats arabes unis et la Turquie, comme pays de départ pour rapatrier les Marocains bloqués à l’étranger, en raison de leur situation géographique et de l’évolution de la pandémie dans ces pays.

Lors du point de presse organisé à l’issue du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a évoqué la question du rapatriement des Marocains qui ont récemment voyagé dans plusieurs pays du monde et qui se trouvent bloqués.

« Nous avons découvert qu’un grand nombre de citoyens marocains sont bloqués dans plusieurs pays et qui souhaitent rentrer. Nous avons donc décidé d’ouvrir les frontières aériennes pour eux », a affirmé le ministre, rappelant que le gouvernement avait annoncé que le passage sera effectué via trois pays, à savoir les Émirats arabes unis, la Turquie et le Portugal.

Ces choix ont été faits pour permettre aux personnes concernées et bloquées dans le Golfe de passer par les aéroports des Émirats arabes unis et donner la possibilité à ceux qui sont bloqués en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord d’entrer par les aéroports du Portugal. La Turquie a également été choisie en raison de sa situation géographique entre l’Asie et l’Europe de l’Est, a expliqué Baitas.

A lire : Les autorités donnent une semaine aux Marocains pour rentrer au pays

Par ailleurs, un dispositif a été mis en place au profit des personnes rapatriées, a-t-il souligné, ajoutant que ces derniers seront pris en charge pendant 7 jours par le gouvernement dans des hôtels dédiés. « Un suivi quotidien sera assuré et des tests PCR seront effectués durant la période de confinement pour éviter toute infection des rapatriés ou de leurs familles », a-t-il noté.

Et de conclure que « les autorités marocaines continueront à placer la préservation de l’intégrité physique et la santé des Marocains, avant toute autre considération ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Portugal - Emirats Arabes Unis - Turquie - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Les Marocains bloqués à l’étranger crient leur détresse

Les différentes décisions prises par les autorités marocaines à cause de la propagation rapide du nouveau variant du virus du Covid-19, Omicron, notamment en Europe et en...

Omicron : l’appel du ministère aux Marocains

Les Marocains ont été appelés, à nouveau, à respecter strictement les mesures barrières et à se faire vacciner, pour éviter de mettre en péril la gestion du Covid-19 au royaume.

Près de 6 000 Marocains bloqués à l’étranger déjà rapatriés

Quelque 5 760 Marocains bloqués à l’étranger ont déjà été rapatriés depuis les Émirats arabes unis, le Portugal et la Turquie, a indiqué Mustapha Baitas, le ministre délégué...

Les Marocains bloqués à l’étranger vont être rapatriés

Le Maroc a annoncé l’organisation de vols spéciaux, pour favoriser le retour au pays de ses ressortissants ayant voyagé récemment et qui résident effectivement dans le Royaume.

Ces articles devraient vous intéresser :

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.