La région de Marrakech se dote d’une nouvelle ligne ferroviaire

17 décembre 2021 - 21h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Le gouverneur de la région Marrakech-Safi a annoncé la mise en service d’un train régional reliant Ben Guérir à Marrakech, pour dynamiser le potentiel de la Zone industrielle de Sidi Bouathmane.

« Le but est de désenclaver la province de Rhamna », a expliqué Aziz Bouignane, gouverneur de cette province, lors de la cérémonie de lancement de l’appel à projet.

Selon le responsable local, cette ligne ferroviaire marquera un arrêt à Sidi Bouathmane et permettra, à terme, de fluidifier le flux des travailleurs de la zone industrielle située à 35 kilomètres de Marrakech.

A lire  : Mohammed VI annonce le projet d’une ligne ferroviaire Marrakech- Agadir

Un atout logistique en plus, qui va densifier le réseau ferroviaire régional, et donc remédier en partie à la faiblesse de l’offre de transport pour les voyageurs, a-t-il noté.

Sujets associés : Investissement - Transport ferroviaire - Wilaya de Marrakech

Aller plus loin

Du nouveau pour la ligne TGV Kénitra-Marrakech

L’Office national des chemins de fer du Maroc (ONCF) vient de confier au français Egis l’assistance à maitrise d’ouvrage du contrôle extérieur de la Ligne grande vitesse (LGV)...

Maroc : projet d’une ligne ferroviaire entre Oujda et Nador à 8 milliards de dirhams

Une ligne ferroviaire reliant les villes d’Oujda à Nador est actuellement à l’étude par l’Office national des chemins de fer (ONCF).

Mohammed VI annonce le projet d’une ligne ferroviaire Marrakech- Agadir

Le Roi Mohammed VI appelle à accorder un rôle plus important à la région du Souss-Massa et à sa capitale, Agadir, qui ne sauraient rester sans infrastructures dignes du nom, en...

L’ONCF clarifie le projet du TGV Kénitra-Marrakech

L’Office national des chemins de fer du Maroc (ONCF) a apporté des clarifications au sujet de l’attribution de l’assistance à maitrise d’ouvrage du contrôle extérieur de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’astuce d’une entreprise française pour gagner l’appel d’offres de l’ONCF

Redoutant l’impact négatif du refroidissement des relations diplomatiques entre le Maroc et la France, une entreprise française charge sa filiale espagnole de se lancer dans la concurrence pour le mégacontrat de l’Office national des Chemins de Fer...

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

L’ONCF retrouve le sourire

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a connu une très belle période d’été avec quelque 10,5 millions de voyageurs transportés. Un record d’affluence, se réjouit l’Office.

Maroc : fort engouement pour le statut d’auto-entrepreneur

Le nombre d’auto-entrepreneurs continue d’augmenter au royaume. Fin 2021, ils étaient 373 663, soit quatre fois plus qu’il y 4 ans, d’après les chiffres la Direction Générale des Impôts (DGI).

Tournages de films au Maroc : chiffre d’affaires record pour le CCM en 2022

Très sollicité pour les tournages étrangers, le Maroc devrait renouer avec les bénéfices cette année. De nombreuses productions annulées en raison de la crise sanitaire et des mesures restrictives, sont de retour, selon le centre cinématographique...

Investissement massif dans le rail marocain

L’Office national des chemins de fer (ONCF) veut renforcer le rail national. Il vient de lancer un appel à concurrence pour acquérir de nouveaux et différents trains.

Maroc : voici les priorités du fonds Mohammed VI pour l’investissement

Pour réussir sa mission, le directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchaâboun, a défini ses priorités et son mode de fonctionnement, qui ont été dévoilés lors de son premier Conseil d’administration.

Les travaux du TGV Kénitra-Marrakech lancés

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation des travaux de génie civil de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kenitra à Marrakech.

Le groupe AKIEM quitte le Maroc à cause du « manque d’attractivité »

Le groupe AKIEM, spécialisé dans la location et la cession de matériel roulant ferroviaire, a décidé de quitter le Maroc, en raison du «  manque d’attractivité  » dans le secteur.

Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.