Voici ce qu’il faut savoir sur la régularisation des avoirs liquides non déclarés

13 janvier 2020 - 22h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La Direction générale des impôts (DGI) vient de codifier le mode opératoire du dispositif, pour bénéficier de la contribution libératoire sur les avoirs liquides non déclarés. Mais également, la date du 30 juin, a été fixée comme dernier délai.

Selon L’Économiste, cette régularisation volontaire concerne les personnes physiques ayant des avoirs liquides thésaurisés à l’abri de l’économie formelle. Dans son développement, le journal précise que les banques sont tenues d’accepter l’argent en liquide, quelle que soit la somme, et de prélever le montant de la contribution libératoire de 5% qui sera reversé au Trésor, le mois suivant la date de la déclaration.

Dans le cadre des opérations de cette régularisation, la même source indique que la dimension confidentielle a été introduite dans l’amnistie sur les avoirs liquides. Dès lors, les clients multi-bancarisés sont invités à s’adresser à plusieurs guichets pour régulariser leurs avoirs. Puisque, relève le journal, " les bordereaux transmis lors du reversement de la contribution au Trésor via internet à la DGI, ne comporteront pas ces éléments d’identification du contribuable ".

Par ailleurs, pour attirer et encourager les contribuables, la DGI rassure de " la tranquillité d’effectuer toutes sortes de dépenses mentionnées dans l’article 29 du code général des impôts, sans risque de redressement ". Il s’agit des dépenses liées à l’achat de véhicules, aux loyers, au remboursement d’une dette, à l’acquisition d’un bien immeuble, à l’entretien de la résidence principale et secondaire, précise le quotidien qui ajoute qu’en cas de contrôle fiscal, la personne concernée bénéficie de l’exonération du paiement de l’IR et de toutes les pénalités s’y rattachant.

Quant au délai retenu pour souscrire à cette contribution libératoire, il a été fixé au 30 juin ; mais il pourrait, selon la même source, être prorogé de deux mois, renouvelables une fois.

Sujets associés : Direction générale des impôts (DGI)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : du nouveau pour l’amnistie des avoirs étrangers

Le mode opératoire de l’amnistie des avoirs étrangers pourrait subir quelques changements d’ici quelques semaines, et ceci dans la loi des Finances rectificative promise par le...

Avoirs liquides non déclarés, le 15 décembre, il sera trop tard

La souscription à l’amnistie sur les avoirs liquides non déclarés a été encore prorogée jusqu’au 15 décembre. Le but est de permettre est de régulariser sa situation auprès des...

Déclarations des avoirs détenus à l’étranger, dernier délai 31 décembre

Une rallonge est accordée pour l’opération de régularisation spontanée au titre des avoirs détenus à l’étranger. Le dernier délai, initialement fixé au 31 octobre 2020, a été repoussé...

Nous vous recommandons

Direction générale des impôts (DGI)

Maroc : il sera plus difficile de frauder la vignette automobile

Les acheteurs de véhicules d’occasion doivent faire preuve de vigilance à partir du 1ᵉʳ janvier 2021. Le gouvernement vient de se donner une arme redoutable contenue dans le projet de loi de finances de 2021, pour mettre en difficulté les...

Maroc : nouvelles facilités douanières

La nouvelle loi 55-19 relative à la simplification des procédures et formalités administratives accorde certaines facilités aux clients-usagers, indique une circulaire publiée par l’Administration marocaine des douanes et impôts indirects...

Amnistie Impôts impayés : 1ᵉʳ juillet dernier délai

Tout contribuable n’ayant pas encore réglé son impôt, droit ou taxe doit le faire avant le 1ᵉʳ juillet pour profiter de l’annulation des pénalités et amendes. La Direction Générale des Impôts rappelle aux contribuables les conditions pour bénéficier de cet...

MRE : le PJD interpelle le gouvernement au sujet des échanges de renseignements fiscaux

Le groupe parlementaire du PJD à la Chambre des représentants, face l’inquiétude des Marocains résidant à l’Etranger (MRE), appelle à la tenue d’une réunion de la commission des Finances afin d’examiner avec le gouvernement, la question liée à l’échange...

Marocains, n’oubliez pas de déclarer les coûts de l’autoconstruction

Chaque année, toute personne construisant son logement personnel doit procéder à une déclaration du coût de construction avant fin février. Cette procédure concerne les chantiers ouverts à partir du 1ᵉʳ janvier...