Recherche

Le Roi Mohammed VI critique ouvertement l’Algérie

© Copyright : DR

8 novembre 2010 - 15h25 - Maroc

Dans un discours prononcé samedi à l’occasion du 35ème anniversaire de la marche verte, le Roi Mohammed VI a affirmé que le Maroc n’abandonnera jamais ses sujets que ce soit dans les camps de Tindouf ou ailleurs.

Précis, le Souverain marocain est allé droit au but, critiquant vivement l’Algérie et le Polisario et rappelant l’importance de la proposition marocaine d’autonomie élargie pour le Sahara, qui jouit aujourd’hui du soutien onusien et d’une reconnaissance mondiale de plus en plus vaste.

Aujourd’hui, soutient le Roi Mohammed VI, c’est la communauté internationale qui doit identifier "les responsables des entraves obstruant le processus de négociations", pour mettre fin à la "répression" que subissent les Sahraouis dans les camps de Tindouf.

Le Roi Mohammed VI, qui accuse directement l’Algérie de "violation des conventions internationales humanitaires", rappelle à la communauté internationale le refus de l’Algérie "d’autoriser le Haut Commissariat aux Réfugiés de réaliser le recensement et la protection des populations des camps de Tindouf".

Le Maroc et le Polisario avaient engagé en juin 2007 des négociations directes à Manhasset sous l’égide de l’ONU. Des réunions informelles ont depuis eu lieu en Autriche (2009) et à New York (2010), sans que la proposition d’autonomie élargie au Sahara présentée par le Royaume ne soit acceptée par le polisario qui continue à réclamer son indépendance.

Organisée en 1975 par feu le Roi Hassan II, le Maroc commémore le 6 novembre de chaque année la "Marche verte", à laquelle avaient participé 350.000 Marocains afin de reconquérir pacifiquement le Sahara qui était alors sous occupation espagnole.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact