Recherche

Royal Air Maroc : les syndicats très mécontents

© Copyright : DR

8 juillet 2020 - 21h30 - Société

Dans son plan de sortie de crise, Royal Air Maroc a prévu des licenciements massifs et une réduction sensible de sa flotte. À l’unanimité, l’Union marocaine du Travail et plusieurs pilotes ont désapprouvé ce plan validé le 2 juillet lors du comité de direction.

Le personnel navigant et certains membres de la compagnie sont contre le plan de relance proposé la direction qui prend en compte le licenciement de 858 employés dont 180 pilotes, la réduction de la flotte à 20 avions, dont 4 Boeing 787 et l’arrêt momentané de certaines dessertes.

Selon Médias24, l’UTM et des pilotes en ligne rejettent tout licenciement massif et demandent des départs volontaires pour toutes les catégories professionnelles et non pour les plus de 57 ans. Aussi, se désolent-ils de n’avoir pas été associés à la décision de licenciement massif qui touche aussi le personnel navigant technique et commercial, ainsi que 500 employés au sol, en service au niveau de sa filiale Atlas Multi Services.

À en croire une source proche de la direction, ce plan de sortie de crise, qui implique une réduction des coûts, est la condition obligatoire pour bénéficier du soutien financier de l’État.

Dans tous les cas, Allal Baba Lahcen, représentant syndical des 2 200 employés affiliés à l’UMT du groupe RAM, n’entend pas abandonner ses collègues à ce sort. « En tant que syndicat, nous devons défendre les droits des 858 mères et pères de famille qui refusent de se retrouver dans la précarité… », a-t-il déclaré.

À noter que Royal Air Maroc a enregistré d’importantes pertes depuis la survenue de la crise du covid-19, la pire qu’elle ait connue de son histoire.

Mots clés: Royal Air Maroc (RAM) , Transport aérien

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact