Recherche

Les pilotes de Royal Air Maroc fléchissent leur position

© Copyright : DR

5 septembre 2020 - 07h00 - Economie

Suite au licenciement de 65 pilotes de Royal Air Maroc (RAM), l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL) a annoncé une série de propositions votées lors d’un référendum.

Les pilotes de la RAM sont prêts à accepter une réduction de salaire. Ils l’ont fait savoir à travers une pile de mesures issues de leur référendum. L’une de ces plus importantes mesures est relative à «  l’exigence d’une baisse des émoluments des pilotes de ligne, à concurrence de l’économie sur la masse salariale induite par les licenciements, et la réintégration immédiate des 65 licenciés  ».

Selon les responsables de l’AMPL, la concession salariale induite par la résolution correspondant à une réduction de la masse salariale RAM de 400 millions de DH répartis sur 3 années a reçu l’avis favorable de 308 votants tandis que 76 ont voté contre, et 7 ont choisi le vote blanc. L’Association marocaine des pilotes de ligne entend transmettre les résolutions de ce référendum à la direction de la RAM, dans le but d’engager, «  un dialogue responsable et apaisé en vue d’annuler les licenciements économiques et procéder à la réintégration des pilotes licenciés  ». À cet effet, les responsables de l’AMPL n’excluent pas de solliciter l’intervention de pouvoirs publics à même d’intervenir pour faire aboutir une médiation.

Par ailleurs, si l’ensemble des pilotes affichent leur soutien au plan de relance proposé par la RAM du fait de «  sa contribution sous forme de baisse salariale et par l’économie du coût du licenciement économique évalué à 250 millions de DH  », ceux-ci n’ont pas hésité à brandir la menace d’un préavis de grève, «  en cas de non-aboutissement de ces démarches  ».

Mots clés: Royal Air Maroc (RAM) , Transport aérien , Grève

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact