La nouvelle vague de licenciements à Royal Air Maroc va toucher les hôtesses de l’air et stewards

26 septembre 2020 - 09h20 - Economie - Ecrit par : S.A

Royal Air Maroc (RAM) s’active pour la nouvelle vague de licenciements. Cette fois-ci, la compagnie aérienne veut se séparer d’hôtesses de l’air et stewards recrutés par la filiale Atlas Multiservices (AMS).

Cette filiale de RAM chargée de l’intermédiation en matière de recrutement et d’embauche du personnel emploie environ 1 500 salariés. Parmi eux, 1100 stewards et hôtesses de l’air. La compagnie aérienne a entamé des négociations avec les représentants syndicaux du personnel en vue de supprimer 370 emplois, rapporte Le360.

RAM a d’abord proposé un plan de départ volontaire assortie d’une majoration de 25% par rapport au montant d’indemnités prévu dans le cadre d’une procédure de licenciement économique. Selon une source proche du dossier, les négociations en cours avec le bureau syndical de l’AMS ont abouti à l’idée de réviser le nombre de salariés à remercier, fixé initialement à 370.

La compagnie aérienne a remercié 140 de ses employés en juillet. Des suppressions d’emplois pourraient être par la suite opérées chez RAM Handling, le call center de RAM, son personnel administratif, etc.

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - Emploi

Aller plus loin

Royal Air Maroc : les pilotes repartent avec un pactole

140 membres du personnel de Royal Air Maroc dont 65 pilotes ont été licenciés. Une deuxième phase de licenciements économiques est annoncée pour les prochaines semaines, avec à...

Royal Air Maroc : voici le plan de sauvetage

Le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Benchaâboun a donné, mardi, plus de précisions sur le montant de 6 milliards de dirhams que le gouvernement entend mettre à la...

Les pilotes de Royal Air Maroc fléchissent leur position

Suite au licenciement de 65 pilotes de Royal Air Maroc (RAM), l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL) a annoncé une série de propositions votées lors d’un référendum.

Royal Air Maroc : vers le licenciement de 140 membres du personnel

Royal Air Maroc s’apprête à remercier 140 salariés comme l’indique son plan de licenciement économique. Si ce plan recevait la bénédiction des autorités, il s’agirait du premier...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le trafic aérien entre le Maroc et Israël progresse

Six mois après le lancement des vols directs entre le Maroc et Israël, le trafic aérien progresse et continuera de progresser, présageant ainsi de belles perspectives.

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.

Royal Air Maroc fait une fleur aux supporters marocains

Royal Air Maroc s’engage à faciliter le transport des supporters qui désirent se rendre au Qatar suite à la qualification de l’équipe nationale.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Contre la France, Royal Air Maroc mobilise 30 avions

Royal Air Maroc (RAM) annonce avoir mis en place un dispositif spécial afin de faciliter le déplacement à tous les Marocains qui souhaitent se rendre au Qatar. Les Lions de l’Atlas affrontent mercredi prochain la France, en demi-finale de la Coupe du...

Royal Air Maroc recrute

Royal Air Maroc (RAM) a lancé via sa filiale Atlas multi services (AMS), une opération de recrutement de personnel navigant commercial au Maroc. Le dernier délai de l’appel à candidatures est fixé au 1ᵉʳ décembre prochain.

Plan ambitieux pour Royal Air Maroc

Royal Air Maroc prévoit d’investir près de 25 milliards de dollars pour renforcer sa flotte et passer d’environ 50 avions actuellement à 200 avions d’ici 2030.

Les Marocains partiront à la retraite plus tard

Le Maroc s’est engagé dans la voie de réforme de son système de retraite visant à rétablir l’équilibre financier des régimes. Et l’une des principales dispositions du nouveau texte est le relèvement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans. La...

Mauvaise passe pour Royal Air Maroc

Selon le ministère du Budget, Royal air Maroc (RAM) devrait connaître un manque à gagner de 2,7 milliards de dirhams, cette année, en raison de la hausse incontrôlée des prix du kérosène. Cette tendance devrait se poursuivre au moins jusqu’en 2023, si...