Recherche

Royaume-Uni : Un Marocain évoque la « plus grosse erreur de sa vie »

© Copyright : DR

4 juillet 2021 - 21h20 - Société - Par: S.A

Abderrahmane Fadil, 60 ans, professeur de sciences d’origine marocaine résidant à Bradford, au Royaume-Uni dit avoir commis la « plus grosse erreur de sa vie » en refusant de se faire vacciner contre le Covid-19. Il a frôlé la mort après avoir attrapé le coronavirus.

Abderrahmane Fadil a tutoyé la mort. En février, alors que les personnes âgées de 60 ans et plus avaient été invitées à se faire vacciner, il a décliné l’invitation, rapporte Yorkshire Post. Il a été récemment testé positif au Covid-19. Il sera admis au service des urgences de l’infirmerie royale de Bradford où il sera hospitalisé durant neuf jours. Désormais guéri du coronavirus, le patient marocain regrette d’avoir refusé de se faire vacciner. « Refuser la vaccination a été la plus grosse erreur de ma vie, a-t-il admis. J’irais en enfer et j’y retournerais maintenant pour me faire vacciner ».

« Quand j’ai été conduit à l’hôpital, j’étais à bout de souffle et ma température avait grimpé en flèche. J’avais très peur. […] Mes enfants pleuraient tous les jours. […] J’ai de la famille partout dans le monde et ils étaient très inquiets. Certains d’entre eux se sont rendus à Bradford pour me voir, mais ils n’ont pas pu me rendre visite. Ils ont tous prié pour moi », raconte cet homme qui vit à Bradford avec sa femme, Khadija et ses deux jeunes fils, Rayan, neuf ans et Aryan, sept ans.

À lire : Vaccination anti-Covid : The Daily Mail fait l’éloge du Maroc

Lorsqu’il lui a été proposé de recevoir ses doses de vaccin, il dit s’être montré « un peu réticent ». Actuellement en convalescence, Abderrahmane Fadil a appelé les Britanniques à se faire vacciner. « Le Covid n’est pas quelque chose avec lequel il faut jouer. Ce n’est pas une blague. Le vaccin est une bouée de sauvetage pour l’humanité. Il est vital de survivre, alors n’hésitez pas à l’obtenir comme je l’ai fait », conseille celui qui enseigne une variété de matières, notamment les sciences, dans un certain nombre d’écoles de Yorkshire de l’Ouest.

Le patient marocain a remercié le personnel de l’infirmerie royale de Bradford. «  Je ne remercierai jamais assez le personnel. Ils ont tout fait pour moi. Ils m’ont littéralement sauvé la vie. Il n’y a pas assez de mots pour exprimer ma gratitude. » Tanveer Khalid, consultant respiratoire, qui fait partie de l’équipe responsable des soins du professeur de sciences confie que M. Fadil a eu beaucoup de chance. « Il était extrêmement mal lorsqu’il a été admis et avait besoin d’un traitement par ventilation en pression positive continue. Nous sommes si heureux qu’il soit maintenant assez bien pour être de retour à la maison, mais j’espère que les gens écouteront son message », a-t-il ajouté.

Mots clés: Grande-Bretagne , Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact