Recherche

Safran pourrait délocaliser certaines activités au Maroc

© Copyright : DR

1er août 2020 - 20h00 - Economie

Face aux effets de la crise sanitaire mondiale, le motoriste et équipementier aéronautique Safran se mobilise pour passer traverser cette période sans prendre trop de risque. À ce titre, il a décidé d’éviter les licenciements en France grâce à son plan “d’adaptation” et délocaliser certaines de ses usines vers le Maroc.

Safran a prévu une baisse de son chiffre d’affaires au premier trimestre, ajusté “d’environ 35 %" en 2020 mais table sur son plan d’adaptation pour surmonter la crise provoquée par l’épidémie de Covid-19, rapporte le journal Sud-Ouest.

Selon le directeur général de Safran, Philippe Petitcolin, la crise est profonde et a été dévastatrice au deuxième trimestre et l’incertitude prédomine pour l’avenir. À l’en croire, Safran a “montré qu’il est solide et qu’il a les moyens de résister”

Si 4 usines, au Royaume-Uni et aux États-Unis notamment, spécialisées dans les intérieurs d’avions et les systèmes électriques, doivent fermer, d’autres seront délocalisées vers des pays à moindre coût, dont le Maroc, le Mexique, la Thaïlande et la Tunisie.

Par ailleurs, en France, où Safran comptait avant la crise 45 000 salariés et 3 000 intérimaires, le groupe a conclu avec les syndicats un “accord de transformation d’activité” qui doit lui permettre de “passer les 12 à 18 prochains mois de crise en préservant les compétences et la compétitivité des activités françaises” et en évitant les licenciements. 300 à 400 jeunes devraient être embauchées très bientôt, précise-t-on.

Mots clés: Aéronautique , Industrie

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact