Sahara : Jeune Afrique soutient le Maroc mais tourne en ridicule le Polisario

26 novembre 2020 - 08h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le magazine Jeune Afrique a consacré un éditorial au regain de tensions entre le Maroc et le Polisario. L’hebdomadaire salue la riposte du roi Mohammed VI et appelle l’Algérie à sortir du déni.

"Accuser le Maroc d’avoir rompu le cessez-le-feu, alors que ce dernier était de facto violé par les indépendantistes saharaouis depuis leur implantation illégale à Guerguerat, revient à confondre le pompier avec le pyromane", écrit François Soudan. Il rappelle les derniers événements survenus dans la zone tampon de Guerguerat. Brahim Ghali, 74 ans, "président de la République et commandant suprême des forces armées" du Front Polisario déclarait le 13 novembre, "l’état de guerre" et "la reprise des hostilités" à la suite du déblocage par les Forces armées royales du verrou de Guerguerat.

"Même s’ils annoncent mobiliser ’des milliers de volontaires’ pour un assaut qualifié de ’foudroyant’, chacun sait que les indépendantistes sahraouis, dotés d’un armement qui n’a que très peu varié depuis les années 1980 et totalement dépendants pour son renouvellement de leur protecteur algérien, en sont réduits aux tactiques minimales du hit and run : s’approcher à distance du mur de défense de l’armée marocaine, lancer quelques roquettes, puis faire aussitôt demi-tour pour échapper aux tirs de riposte", ironise l’auteur de l’éditorial.

En octobre, le Polisario avait bloqué la libre circulation civile et commerciale dans la zone tampon de Guerguerat. "Pour Brahim Ghali et son clan, s’installer à Guerguerat entre les postes-frontières marocain et mauritanien, c’était à la fois générer une source de revenus et créer un dérivatif ’patriotique’ susceptible de remobiliser une population épuisée", indique-t-il. Mais cette présence sera de courte durée. Sur ordre du roi Mohammed VI, les Forces armées royales sont intervenues pour sécuriser le flux des biens et des personnes. Un mur de défense a été d’ailleurs construit dans cette zone. Cette opération militaire a permis à près de deux cents camions bloqués au barrage de reprendre leur activité.

Pour l’auteur de l’éditorial, tant que la fiction d’un Polisario autonome n’aura pas été levée et que l’Algérie n’aura pas reconnu son rôle de partie au conflit, aucun règlement définitif ne sera envisageable.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Mohammed VI - Polisario - Sahara Marocain

Aller plus loin

Le Maroc intervient militairement pour stopper le Polisario

Excédé par les provocations des milices du Polisario dans la zone tampon de Guergarate au Sahara, le Maroc prépare sa riposte.

En « guerre » contre le Maroc, le Polisario perd un de ses soutiens

Suite au regain de tensions entre le Maroc et le Polisario, la République Coopérative de Guyana a décidé de retirer sa reconnaissance de la «  République arabe sahraouie...

Le Polisario déclare la guerre au Maroc

Le Polisario affirme que son armée a commencé à répondre avec fermeté requise à l’opération militaire lancée par le Maroc dans la zone-tampon de Guerguerat.

Le Polisario dénonce le Maroc auprès de l’ONU

Suite à l’opération militaire lancée par le Maroc dans la zone-tampon de Guerguerat, Ibrahim Ghali, secrétaire général écrit au secrétaire général de l’ONU et au Conseil de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sacre du Maroc à la CAN-2023 : Le Roi Mohammed VI exprime sa fierté

Le Roi Mohammed VI a adressé ses félicitations à l’équipe nationale de football des moins de 23 ans suite à leur victoire lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2023) qui s’est déroulée à Rabat. Ce premier titre historique a été obtenu grâce à...

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Mohammed VI, marque déposée

Le roi Mohammed VI tente de mettre définitivement fin aux tentatives d’usurpation de titre et/ou fraude. Son nom devient une marque déposée.

Le Maroc organisera la Coupe du monde 2030 (officiel)

Le Maroc vient de décrocher officiellement l’organisation de la Coupe du monde 2030 aux côtés de l’Espagne et du Portugal. La décision quasi définitive a été prise ce mercredi par la Fifa.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Coupe arabe de futsal : le roi félicite les joueurs

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations aux membres de l’équipe nationale de futsal qui a remporté, vendredi à Djeddah, la septième édition de la Coupe arabe de futsal.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Maroc : appel à déclarer férié le jour du Nouvel an amazigh

Quelque 45 ONG marocaines et de la diaspora demandent au roi Mohammed VI de déclarer férié le « Yennayer » ou Nouvel an amazigh, célébré le 13 janvier de chaque année.