Tensions au conseil municipal d’Ivry-sur-Seine à cause du Sahara

10 juillet 2021 - 11h20 - Ecrit par : S.A

Le conseil municipal d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) a eu lieu sous protection policière la semaine dernière. En cause, les esprits se sont échauffés lors d’une délibération portant sur le financement d’un projet solidaire pour les enfants Sahraouis à Tindouf.

Tensions au sein du conseil municipal d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Les élus ont du mal à accorder leurs violons sur une subvention exceptionnelle de la ville. « Nous apportons un soutien à la fois politique et humanitaire au peuple Sahraoui, dont le territoire est occupé par le Royaume du Maroc depuis le départ des autorités coloniales en 1976, comme en atteste le droit international et le Conseil de sécurité de l’ONU. Lors du conseil municipal, nous soumettions au vote une subvention de 6000 euros pour financer un projet solidaire pour les enfants Sahraouis à Tindouf, un camp de réfugiés dans le désert », explique à Actu.fr, le maire Philippe Bouyssou (PCF).

Ce projet a soulevé de vives critiques. Une manifestation a été d’ailleurs organisée devant l’hôtel de ville d’Ivry-sur-Seine. « Des soutiens à la puissance occupante marocaine ont alors tenté de faire pression, y compris dans l’enceinte du Conseil municipal. La séance s’est poursuivie à huis clos et sous protection policière », rapporte l’édile. « Je suis interloquée par le soutien affiché à Naama Asfari. Il me semble tout d’abord que dans cette période de sortie (provisoire, peut-être) de Covid-19, tous nos efforts et toute notre attention doit être portée vers les problèmes concrets des habitants d’Ivry et vers ceux qui sont le plus touchés par cette crise », a réagi la conseillère municipale d’opposition, Rachida Kaaout (LREM).

À lire : La France « regrette » la création d’un comité du parti LREM au Sahara

L’élue juge inopportun un tel projet. « Ne pensez-vous pas que l’affectation de ces 6000 euros, que vous demandez aux Ivryens, pourrait servir à soutenir les citoyens de notre ville qui en ont le plus besoin ?  », enchaîne-t-elle. Pour Rachida Kaaout, profiter de cette demande de subvention pour citer en préambule un homme que le maire de la ville d’Ivry considère comme un opposant prisonnier politique mais qui a été jugé dans son pays pour des faits graves, est inacceptable. « Tout autant que l’avoir nommé citoyen d’honneur de la ville d’Ivry et de s’en enorgueillir ».

En réponse, l’édile se dit étonné de retrouver l’intervention de Rachida Kaaout, qui s’est opposée au financement de ce projet solidaire, sur un site de soutien au régime marocain. « Nous connaissions Madame Rachida Kaaout en tant que porte-parole de la ‘start-up nation’ à Ivry. Serait-elle également la représentante de la monarchie archaïque du Maroc ?, s’interroge-t-il. Jamais aucune manœuvre de ce genre ne fera entrave à notre soutien plein et entier au droit à l’autodétermination du peuple Sahraoui ».

Tags : France - Sahara Marocain - Enfant - Tindouf - Sahara Occidental

Aller plus loin

La France ne prévoit pas d’ouvrir un consulat au Sahara

«  Partenaire loyal  » du Maroc, la France ne changera pas sa position sur la question du Sahara. Contrairement aux États-Unis, elle ne va pas ouvrir de consulat à Dakhla,...

L’Algérie délimite ses frontières avec la "RASD"

L’Algérie, protectrice du Polisario et « rivale historique » du Maroc, annonce avoir récemment délimité ses frontières avec la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  ». Le...

À Paris, bientôt une rencontre entre Nasser Bourita et Jean-Yves Le Drian

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger se rendra à Paris lundi 19 juillet où il rencontrera son homologue...

La France « regrette » la création d’un comité du parti LREM au Sahara

Le secrétaire d’État français aux Affaires européennes, Clément Beaune, a déclaré que le gouvernement français regrettait la décision du parti La République en Marche (LREM) d’ouvrir un...

Nous vous recommandons

Affaire Ghali : l’ancien chef de cabinet du ministère des Affaires étrangères devant la justice

Le président du tribunal d’instruction de Saragosse, Rafael Lasala, a décidé de citer à comparaître le diplomate Camilo Villarino, l’ancien chef de cabinet du ministère espagnol des Affaires étrangères, dans le cadre de l’enquête judiciaire en cours sur...

États-Unis : la famille du Marocain tué au Texas réclame justice

Quelques jours après le meurtre d’Adil Dghoughi, un Marocain de 31 ans, tué au Sud d’Austin, au Texas, le 11 octobre dernier, sa famille dit avoir reçu très peu d’informations sur les circonstances de son décès et réclame la...

La course annuelle de Courbevoie rend hommage au Maroc

La troisième édition de « YES WE RUN », la course qui se tient tous les ans à Courbevoie, a connu samedi soir, la présence remarquée du Maroc. Sur tout le parcours, on pouvait voir le drapeau marocain, ainsi que le nom de plusieurs villes...

En l’absence de saisonniers marocains, des agriculteurs français s’inquiètent pour leur production

N’ayant pas obtenu de visa, les 400 saisonniers marocains attendus en France depuis le 20 avril ne sont pas encore arrivés sur le territoire français. Une situation qui risque de mettre en péril la récolte des agriculteurs français, qui expriment déjà de...

Un match de l’équipe d’Algérie au Maroc ?

Le Burkina-Faso a sollicité le Maroc pour qu’il accueille la rencontre entre les Étalons et les joueurs algériens. C’est un match qui entre dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

L’Arabie saoudite réitère son offre de médiation dans la crise Maroc-Algérie

En prélude au sommet arabe, l’Arabie saoudite a renouvelé son offre de médiation dans la crise entre le Maroc et l’Algérie. Elle estime qu’une éventuelle réconciliation entre les deux pays contribuerait à la réussite de la rencontre...

Chefchaouen : lueur d’espoir pour le sauvetage du petit Rayan

Le petit Rayan 5ans, coincé au fond d’un puits depuis cinq jours dans la région de Chefchaouen serait toujours en vie, et son sauvetage serait imminent.

Une très bonne nouvelle pour la famille de Rayan

La mère de Rayan, le garçonnet de 5 ans tombé accidentellement dans un puits à Ighrane (Chefchaouen) et décédé samedi, est enceinte de cinq mois, a annoncé son mari et père du défunt.

Le Maroc veut améliorer l’accueil des MRE dans les aéroports

L’Office national des aéroports (ONDA) a décidé d’améliorer l’expérience client à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, le premier du Maroc. Dans ce sens, une réunion de lancement de la démarche « Lean Six Sigma » s’est tenue mardi, en présence des différents...

Révolution à Royal Air Maroc

Petite révolution au sein à Royal Air Maroc (RAM) tant pour le personnel que pour la clientèle. La compagnie aérienne nationale a procédé au renouvellement de la garde-robe de son personnel et à la réforme des prestations offertes à ses...