Un réseau de saisonniers agricoles marocains démantelé en France

27 janvier 2021 - 08h40 - France - Ecrit par : I.L

La Direction de la police aux frontières (PAF) a annoncé le démantèlement d’une importante filière de saisonniers marocains travaillant dans des exploitations agricoles dans toute la France. Les cinq personnes poursuivies dont une placée en détention provisoire sont des Français d’origine marocaine et des Marocains établis à Montauban.

Selon la PAF, ces mis en cause ont fait travailler illégalement près de 250 ressortissants marocains. Grâce à cette activité, ils ont généré en deux ans un chiffre d’affaires d’1,6 million d’euros alors qu’officiellement, ces sociétés ne disposaient d’aucun chiffre d’affaires. Elles étaient créées avec des prête-noms et assuraient de la prestation de services agricoles pour des exploitants ayant besoin de main d’œuvre pour des tâches spécifiques comme le ramassage de fruits ou la taille de vignes. Un responsable de la PAF affirme que les exploitants croyaient faire appel à une société classique, car les mis en cause possédaient des documents qui donnaient l’apparence de la légalité.

Les prévenus étaient des prestataires de main-d’œuvre qui ne déclaraient pas leurs activités. En tout, ils ont fait entrer sur le territoire français plusieurs dizaines de personnes. Ils ont aussi utilisé les services de leurs compatriotes en situation irrégulière en France et sans emploi. Les saisonniers étaient employés sous des identités différentes dans plusieurs exploitations, rapporte l’AFP.

Au cours de leurs interpellations, ce mardi 19 janvier dans le Tarn-et-Garonne, 23 000 euros en liquide et 30 000 euros sur des comptes bancaires ainsi que des véhicules ont été saisis.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Agriculture - Arrestation

Aller plus loin

Casablanca : démantèlement d’un réseau de trafic d’huile de table

Un réseau spécialisé dans le conditionnement et la vente d’huile de table sous le nom d’une enseigne commerciale connue a été démantelé, mardi 2 février à Mohammedia et...

Espagne : le quota des saisonnières marocaines de Huelva amputé de 30%

Le quota des nouvelles saisonnières marocaines, retenues pour la saison agricole 2020-2021 a été amputé de 30% de son effectif. Il s’agit de femmes retenues au cours de la...

Oman : les travailleurs marocains exclus de plusieurs secteurs d’activité

En raison de l’impact négatif de la crise sanitaire sur son économie, Oman a décidé d’exclure les travailleurs étrangers, y compris les Marocains, de plusieurs domaines...

France : de nouvelles investigations sur le réseau de saisonniers agricoles marocains démantelé

La justice française ordonne de nouvelles investigations dans l’enquête sur le réseau de saisonniers agricoles marocains démantelé à Montauban. De leur côté, les arboriculteurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les agriculteurs rattrapés par l’impôt

Au Maroc, les petits agriculteurs exploitants agricoles exonérés d’impôts réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dirhams, doivent désormais remplir une déclaration de revenus, a récemment rappelé la Direction générale des impôts (DGI).

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.