Les agriculteurs français redoutent une pénurie de saisonniers marocains

12 janvier 2022 - 09h00 - France - Ecrit par : S.A

À l’heure où la France durcit les restrictions sanitaires, les chefs d’exploitation agricole craignent une pénurie de saisonniers étrangers notamment marocains pour les récoltes 2022. Une difficulté à laquelle ils avaient été confrontés en 2020 au plus fort de la première vague de Covid-19.

Selon la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), principal syndicat agricole, les chefs d’exploitation, qui recrutent chaque printemps et été entre 190 000 et 290 000 saisonniers pour les récoltes et les vendanges, « craignent que ces bras cruciaux ne viennent encore à manquer » à cause des restrictions sanitaires qui empêchent les saisonniers étrangers — le gros des renforts entre mars et juillet — d’arriver dans les vergers, vignes et exploitations maraîchères de France, rapporte Le Figaro.

À lire : Les agriculteurs français en quête de saisonniers marocains

Ils craignent surtout que les saisonniers marocains dont les autorités ont prolongé la suspension de tous les vols de passagers de et vers le Maroc jusqu’au 31 janvier 2022 ne puissent rallier la France pour les prochaines récoltes. Jérôme Volle, en charge des questions de l’emploi à la FNSEA espère que les étudiants français seront, eux aussi, au rendez-vous cette année.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Agriculture

Aller plus loin

Les agriculteurs français en quête de saisonniers marocains

Alors que la récolte s’annonce bonne, les agriculteurs français sont à la recherche de saisonniers marocains en ces temps difficiles de Covid-19. Christiane Lambert, présidente...

Changement de la perception des agriculteurs français, soutiens du RN, sur les saisonniers marocains

Les agriculteurs français continuent de se tourner vers le Maroc pour pallier la pénurie de main-d’œuvre. Ceux qui sont des soutiens du Rassemblement national (RN) et qui...

La France ouvre la porte aux saisonniers marocains

Le préfet de Lot-et-Garonne veut soutenir le secteur agricole et s’active déjà pour l’arrivée des travailleurs saisonniers marocains en France. Dans ce sens, une procédure...

Les saisonniers marocains arrivent en France

La Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) s’active pour le transport des saisonniers marocains en France, afin d’anticiper le problème récurrent de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc fait un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Premier ministre Ralph Gonsalves a annoncé que le Maroc fera un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.