La France facilite le recrutement des saisonniers marocains

11 juillet 2023 - 08h30 - France - Ecrit par : P. A

Les autorités marocaines et françaises viennent de signer une convention-cadre pour faciliter le recrutement de travailleurs saisonniers agricoles marocains dans les exploitations agricoles en France.

La convention a été signée par la Fédération française des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) et l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), et l’Agence marocaine de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC). Elle vise à fournir de la main-d’œuvre marocaine aux agriculteurs français qui font face actuellement à une pénurie de saisonniers, fait savoir Le Figaro.

Pour le moment, le nombre de saisonniers marocains à recruter par la France dans le cadre de cette nouvelle convention n’est pas précisé. Mais selon les données officielles, la demande française au cours des quatre dernières années a plus que doublé, passant de 6 300 travailleurs agricoles en 2018 à 15 700 en 2022.

À lire : France : du changement dans le recrutement des saisonniers marocains

« Nous voulons poser les fondations d’une démarche vertueuse et responsable dont l’enjeu est clair : proposer aux agriculteurs un process de recrutement collectif et sécurisé, tout en garantissant aux saisonniers une introduction, une intégration et un retour dans leurs pays dans un cadre organisé et respectueux », explique la FNSEA dans un communiqué.

Pour sa part, Didier Leschi, directeur général de l’OFII, précise que cette convention est « un bel exemple de migration circulaire, avec des travailleurs qu’on achemine grâce à des titres de séjour temporaires, en fonction du calendrier de production agricole ». En dehors du Maroc, la France va recruter aussi des saisonniers en Guinée, au Mali, en Tunisie et en Côte d’Ivoire, selon les données 2019 du Réseau européen des migrations (REM).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Agriculture - Anapec

Aller plus loin

Changement de la perception des agriculteurs français, soutiens du RN, sur les saisonniers marocains

Les agriculteurs français continuent de se tourner vers le Maroc pour pallier la pénurie de main-d’œuvre. Ceux qui sont des soutiens du Rassemblement national (RN) et qui...

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med...

France : du changement dans le recrutement des saisonniers marocains

À l’initiative de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricole (FNSEA), 1200 saisonniers marocains ont été recrutés en 2022 pour Lot-et-Garonne, le...

En l’absence de saisonniers marocains, des agriculteurs français s’inquiètent pour leur production

N’ayant pas obtenu de visa, les 400 saisonniers marocains attendus en France depuis le 20 avril ne sont pas encore arrivés sur le territoire français. Une situation qui risque...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

France : les prix des tomates cerises marocaines résistent à l’inflation

Malgré la flambée des prix des denrées alimentaires, due à l’inflation, les tomates, produites au Maroc gardent leurs prix inchangés. De quoi susciter l’interrogation de certains professionnels.

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Exportations d’avocats : le Maroc va établir un nouveau record

La sécheresse qui touche le Maroc ne produira pas un impact négatif sur ses exportations d’avocats. Le royaume est en passe d’établir un nouveau record.

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.