Maroc : les présidents de régions seront payés 55.000 dirhams par mois

5 août 2016 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

C’est un salaire qui fera sans doute couler beaucoup d’encre au Maroc. Les nouveaux présidents de régions seront payés 55.000 dirhams par mois, sans compter les extras.

La décision a été prise en conseil du gouvernement. En plus de ce salaire de base qui équivaut pratiquement celui d’un ministre, les nouveaux présidents vont bénéficier d’une indemnité de déplacement de 350 dirhams par jour, 2500 dirhams de frais de mission à l’étranger et bien sûr l’indemnité de logement.

Les vice-présidents de ces régions ne sont pas en reste puisque leur salaire est établi à 15.000 dirhams par mois, sans compter les différentes indemnités de logement ou de déplacement.

Pour le gouvernement, ce salaire élevé se justifie par l’ampleur de la tâche dévolue aux présidents de régions, mais ce salaire n’est pas justifié, s’emporte le magazine Challenge qui parle d’un travail intermittent. Pour étayer ses propos, il cite le président de la région Nord, Ilyas El Omari, qui a reconnu ne consacrer que le tiers de son temps à sa nouvelle mission.

De plus, estime le journal, ces nouvelles élites régionales sont des planificateurs et non des gestionnaires et sont loin d’avoir la même charge de travail que les walis ou encore les ministres.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ilyas El Omari - Gouvernement marocain

Aller plus loin

Maroc : quel est le salaire des patrons des établissements publics ?

Il est assez rare de trouver des informations sur le salaire des dirigeants et patrons des établissements publics au Maroc. Le ministre des Finances vient pourtant de donner...

Maroc : voici les régions les plus riches … et celles qui sont pauvres

Les nouvelles données dévoilées hier par le Haut Commissariat au Plan (HCP) montrent des disparités très importantes entre les régions marocaines, dont deux participent à près...

Malgré leur salaire de 36.000 dirhams par mois, les députés veulent plus d’avantages

Les députés marocains ont fait part de leur « situation » auprès du président de la première chambre du parlement, Rachid Talbi Alami, pour se plaindre de leurs conditions de...

Appel à baisser les salaires des ministres et députés pour sauver le Maroc de la crise

Une campagne menée par des milliers de Marocains sous le signe "Soyons citoyens" sur les réseaux sociaux appelle à une baisse des salaires des ministres, des députés des deux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.

Maroc : très bonne nouvelle pour les salariés

En application de l’accord signé le 30 avril 2022 entre le gouvernement et les syndicats, le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre dans les secteurs de l’industrie, du commerce, de l’agriculture et...

Aïd El Fitr 2024 : une bonne surprise pour les fonctionnaires marocains ?

La ministre déléguée chargée de la réforme de l’administration et de la transition numérique, Ghita Mezzour, propose au gouvernement de décréter un congé exceptionnel de trois jours au lieu de deux à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr 2024.

Maroc : remaniement ministériel imminent

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, prévoit de réaménager son équipe. Certains ministres devraient perdre leurs postes.

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Maroc : la retraite à 65 ans ?

Alors que les députés de l’opposition rejettent le projet du gouvernement d’Aziz Akhannouch de porter l’âge de la retraite à 65 ans, Younes Sekkouri, le ministre de l’Intégration économique, de la Microentreprise, de l’Emploi et des Compétences, dément...

Marocains, déclarez vos avoirs à l’étranger : les règles changent en 2024 !

Le gouvernement marocain a instauré dans le budget 2024 une contribution libératoire relative à la régularisation spontanée sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger de manière définitive. Que retenir ?

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

Maroc : le prix du gaz s’envole dès lundi

Le prix du gaz butane au Maroc connaîtra une augmentation à partir de ce lundi 20 mai 2024, suite à la décision du gouvernement de décompenser partiellement la subvention accordée à ce produit. Cette mesure vise, dit-on, à rationaliser les dépenses...

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...