Recherche

Privés de salaire, les joueurs marocains menacent de faire grève

© Copyright : DR

17 novembre 2021 - 21h40 - Sport - Par: A.P

Les joueurs de plusieurs clubs du championnat marocain de football (Botola) menacent de lancer des mouvements de grève pour exiger le paiement de leurs salaires.

Les clubs de la Botola, menacés pour la plupart de faillite, sont incapables de payer les primes et les salaires des joueurs qui ne sont plus en mesure de subvenir à leurs besoins fondamentaux, fait savoir le quotidien Assabah.

La grogne monte particulièrement au club Mouloudia d’Oujda. Les joueurs du club avaient déjà mené une grève de deux semaines et menacé le président du club, Mohamed Houar, de durcir le ton s’il n’honorait pas ses engagements de verser les salaires et les primes des joueurs restés impayés depuis l’année dernière.

À lire : Maroc : des joueurs de football en grève pour réclamer leurs salaires

À l’Olympique Khouribga, la situation est la même. Les joueurs et le staff technique n’ont pas perçu de salaires depuis des mois, malgré les mouvements de protestation. Le cas de ce club est particulier critique en ce sens que son président, Nizar Souktani, vient de démissionner et son principal sponsor a drastiquement réduit le montant qu’il lui allouait.

À lire : Les joueurs de l’Ittihad de Tanger en grève pour salaires impayés

Les joueurs de l’Itiihad de Tanger, quant à eux, sont sans salaires depuis deux saisons. Ils ont même saisi la Fédération royale marocaine de football (FRMF) pour mettre la pression sur les dirigeants du club. Sans succès. Ils menacent aussi d’aller en grève si la direction du club ne satisfait pas à leur revendication.

De même, les clubs Kawkab de Marrakech, Chabab Atlas de Khenifra et Wydad de Fès, sont tellement endettés qu’ils n’arrivent plus à honorer leurs engagements vis-à-vis des joueurs qui ont commencé à boycotter les entraînements.

Mots clés: Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) , Botola

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact