Recherche

Maroc : très peu d’employés gagnent plus de 10 000 dirhams par mois

© Copyright : DR

17 novembre 2020 - 23h00 - Economie

Au Maroc, 75 909 femmes touchent 10 000 dirhams et plus, contre 171 485 hommes pour le même montant. Ces données ont été publiées par la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), qui a souligné que bon nombre des salaires déclarés sont en dessous du salaire minimum (SMIG).

Au cours des cinq dernières années, le nombre de salariés déclarés s’est accru de 3,4% en moyenne par an. Les femmes salariées représentent 32% de l’ensemble des salariés déclarés. Ce taux était de 22% en 1990. Pour ce qui est de la répartition des salariés par secteur d’activité, la CNSS souligne dans son rapport d’activité que 21% des salariés déclarés en 2019 sont issus du secteur des services, suivis par l’industrie avec 18%, le commerce avec 15%, et la construction avec 14%, rapporte Aujourd’hui le Maroc.

Par région, c’est Casablanca qui arrive en tête du classement avec 38% des salariés, suivie par Agadir, Tanger avec 11% chacune. Le même rapport souligne que 49% des femmes perçoivent moins que le SMIG contre 43% des hommes. Le salaire mensuel moyen déclaré en 2019 s’élève à 5 255 DH contre 5 188 DH en 2018. Il faut préciser que 31% des salariés sont déclarés moins de 6 mois ; 25% des salariés sont déclarés tout au long de l’année.

Le rapport de la CNSS révèle que le secteur des activités financières et d’assurance a enregistré le salaire mensuel moyen et le nombre de jours moyen les plus élevés atteignant respectivement 14 937 DH et 281 jours, contre une moyenne globale de 5 255 DH et 214 jours par an. Il est suivi du secteur de l’information et communication qui dégage un salaire moyen de 11 686 DH pour 248 jours travaillés en moyenne. Les trois secteurs les moins rémunérés sont : la construction, l’hébergement et la restauration, et l’agriculture, sylviculture et pêche, précise la même source.

Mots clés: Sécurité sociale , CNSS

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact