Salé : arrestation d’un policier hors-la-loi

8 décembre 2020 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Le procès de l’officier de police suspendu s’ouvrira, en début de semaine prochaine, devant le tribunal de première instance de Rabat. En détention provisoire à la prison de Laarjat (Salé), il est poursuivi pour tentative d’homicide, constitution d’un réseau criminel de trafic de drogue et usage illégal de l’arme de service.

Après avoir échappé à plusieurs reprises aux filets de la brigade de police judiciaire de Salé, le mis en cause a été interpellé, la semaine dernière, en flagrant délit de trafic de drogue. Il était en possession de 2,5 kilogrammes de résine de cannabis.

Lors d’une perquisition à son domicile à Hay Salam, les enquêteurs ont saisi une importante quantité de cannabis provenant d’Ouezzane et de Chefchaouen, rapporte Assabah.

Fiché comme dangereux par la police, l’ex-policier avait été poursuivi pour tentative d’homicide. Il avait fait usage de son arme de service pour tirer sur des individus qui voulaient kidnapper sa petite amie dans la forêt de Maâmora.

Après enquête de l’inspection générale, l’agent avait été suspendu de ses fonctions par la Direction générale de la sûreté nationale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Salé - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Trafic - Cannabis

Aller plus loin

Maroc : le policier ayant tué 2 personnes encourt la peine capitale

Le juge d’instruction près la Cour d’appel de Casablanca a dû reporter au 30 novembre le procès du policier, poursuivi pour le meurtre de deux jeunes. Le mis en examen ne s’est...

Maroc : des policiers sanctionnés pour fraude aux concours

Des sanctions disciplinaires et correctives ont été prises par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) à l’encontre d’une quarantaine de fonctionnaires de police. On...

Un policier escroc arrêté à Salé

Un brigadier chef sur qui pèse des soupçons de fraude et d’escroquerie fait l’objet d’une enquête ouverte mercredi par la Brigade de la police judiciaire du district de sûreté...

Un policier arrêté pour corruption à Rabat

Un officier de police a été placé en garde à vue à la disposition du parquet de Rabat. Il est soupçonné d’implication dans une affaire de corruption et de chantage.

Ces articles devraient vous intéresser :

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.