Salon de l’immobilier marocain du 25 au 28 mai à Paris

4 mars 2007 - 11h08 - Economie - Ecrit par : L.A

La 4ème édition du Salon de l’immobilier marocain, Smap Immo, se tiendra du 25 au 28 mai prochain au Parc Floral de Paris, un des sites le plus prestigieux de la Capitale française.

Premier rendez-vous de la diaspora marocaine, Smap Immo réunira une centaine d’exposants représentant tant les promoteurs immobiliers publics et privés, les banques nationales et leurs filiales en France que les établissements interpellés par le secteur de l’habitat dans le Royaume.

Pour mettre en valeur la richesse et la qualité de l’offre immobilière au Maroc et pour aider à orienter chaque projet d’investissement, cette manifestation propose notamment un cadre inspiré de la diversité régionale du Royaume, des événements et des animations illustrant cette diversité ainsi que de nombreux débats et rencontres avec les spécialistes de chaque facette du marché immobilier (banques, fiscalité, gestion du patrimoine, systèmes administratifs).

Comme de tradition, l’invitée d’honneur de la 4ème édition sera la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaers. Selon les organisateurs, ce choix a été déterminé par la formidable transformation en cours dans la métropole, dont l’aménagement de la vallée de Bouregreg, la création de nouvelles résidences prestigieuses et les nombreux projets touristiques.

Smap Immo attire désormais une clientèle internationale de plus en plus varié à la recherche du soleil et du bien-être. Banquiers, promoteurs, notaires et avocats seront présents sur le Salon pour aider à la concrétisation d’un projet d’acquisition. Le Salon a réussi le défi de diversifier ses visiteurs dans la mesure où les Européens représentent désormais une part importante de ces visiteurs

La 3-ème édition, tenue en 2006 avec Marrakech comme invitée d’honneur,
avait accueilli près de 35.000 visiteurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Salon - Smap immo

Ces articles devraient vous intéresser :

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Crédit immobilier : la hausse des taux s’accélère au Maroc

L’inflation touche de plus en plus les Marocains. Et les crédits immobiliers ne sont pas épargnés. Ces derniers devraient en effet connaitre une hausse au 4ᵉ trimestre de l’année, selon les professionnels. Qu’est-ce qui explique cette prévision ?

Aide au logement au Maroc : le flop ?

Applaudi à son lancement, l’aide au logement ne suscite plus le même engouement. À ce jour, 8 500 personnes ont bénéficié de cette subvention.

Au Maroc, le marché de l’immobilier connaît un net ralentissement

Le marché de l’immobilier au Maroc marque des signes d’essoufflement cette année. C’est ce que révèlent les données publiées par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Marocains, n’oubliez pas de déclarer les revenus fonciers

Le dépôt de la déclaration de revenus fonciers soumis à l’impôt sur le revenu (IR) et le paiement dudit impôt, doivent être effectués au plus tard le 29 février, a prévenu la Direction générale des impôts (DGI).

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...