Recherche

La ville de Rabat fait la chasse aux sangliers

© Copyright : DR

17 mai 2020 - 15h00 - Société

En réaction aux diverses plaintes, l’administration des eaux et forêts a capturé et neutralisé 36 sangliers, jusqu’au 14 avril 2020 au Maroc.

Dans un communiqué, le département des eaux et forêts du ministère de l’Agriculture a rappelé que ces animaux ont été capturés dans plusieurs zones urbaines de la capitale, notamment à proximité de la ceinture verte dans les environs du Royal Golf de Dar Essalam, à Témara et à Hay Ryad (secteurs 23 et 24).

Ces animaux, considérés comme nuisibles, ont été de tout temps présents dans ces zones de Rabat, autrefois couvertes de forêts naturelles. Leur présence dans ces zones a toujours fait partie intégrante de la légende urbaine de Rabat, bien avant l’apparition du coronavirus. Pendant les trois derniers mois de l’année dernière ainsi qu’en janvier 2020, soit plusieurs mois avant l’instauration de l’état d’urgence sanitaire et le confinement, leur apparition avait été largement relayée par les médias.

Leur prolifération peut se justifier par l’ambiance de quiétude favorisée par le confinement décrété le 20 mars par les autorités, afin de réduire la propagation du coronavirus. D’après le même communiqué, certaines populations de sanglier ont fait leurs apparitions dans des sites urbains de la ville de Rabat pendant cette période de confinement sanitaire marquée par la réduction des déplacements des citoyens et par le calme.

Pour les autorités forestières, la direction provinciale des Eaux et forêts de Rabat a procédé, en coordination avec les autorités locales, à l’installation des pièges déplaçables de sanglier au niveau des sites où ces animaux ont été fréquemment observés.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact