La ville de Rabat fait la chasse aux sangliers

17 mai 2020 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

En réaction aux diverses plaintes, l’administration des eaux et forêts a capturé et neutralisé 36 sangliers, jusqu’au 14 avril 2020 au Maroc.

Dans un communiqué, le département des eaux et forêts du ministère de l’Agriculture a rappelé que ces animaux ont été capturés dans plusieurs zones urbaines de la capitale, notamment à proximité de la ceinture verte dans les environs du Royal Golf de Dar Essalam, à Témara et à Hay Ryad (secteurs 23 et 24).

Ces animaux, considérés comme nuisibles, ont été de tout temps présents dans ces zones de Rabat, autrefois couvertes de forêts naturelles. Leur présence dans ces zones a toujours fait partie intégrante de la légende urbaine de Rabat, bien avant l’apparition du coronavirus. Pendant les trois derniers mois de l’année dernière ainsi qu’en janvier 2020, soit plusieurs mois avant l’instauration de l’état d’urgence sanitaire et le confinement, leur apparition avait été largement relayée par les médias.

Leur prolifération peut se justifier par l’ambiance de quiétude favorisée par le confinement décrété le 20 mars par les autorités, afin de réduire la propagation du coronavirus. D’après le même communiqué, certaines populations de sanglier ont fait leurs apparitions dans des sites urbains de la ville de Rabat pendant cette période de confinement sanitaire marquée par la réduction des déplacements des citoyens et par le calme.

Pour les autorités forestières, la direction provinciale des Eaux et forêts de Rabat a procédé, en coordination avec les autorités locales, à l’installation des pièges déplaçables de sanglier au niveau des sites où ces animaux ont été fréquemment observés.

Sujets associés : Rabat - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime

Aller plus loin

Maroc : les attaques de sangliers inquiètent

Les sangliers sauvages envahissent de plus en plus Mzouda, dans la province de Chichaoua. Impuissants, les habitants appellent les autorités au secours.

Les sangliers envahissent-ils les villes marocaines ?

Des photos et des vidéos circulent sur les réseaux sociaux depuis quelques semaines, qui montreraient plusieurs dizaines de sangliers déambuler dans les rues d’Ifrane et de...

Des sangliers débarquent à Rabat et sèment la panique

Souissi et Hay Ryad, deux quartiers résidentiels de la capitale Rabat, ont été pris d’assaut par une horde d’animaux sauvages. En effet, sous le coup des affres de l’hiver, des...

El Jadida : des sangliers dévastent tout dans un cimetière

Des sangliers ont commis des dégâts importants dans les champs et cimetières d’Ouled Ghanem. Des restes des dépouilles exhumées dispersés dans tout le cimetière du douar de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

Maroc : baisse de 67% de la campagne céréalière 2021-2022

La campagne agricole 2021/2022 clôture sur une production céréalière 34 Millions de quintaux, contre 103,2 MQX obtenus, un an auparavant, soit une baisse de 67 %, selon le ministère de l’Agriculture.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Les souks marocains vont être renovés

Compte tenu du rôle essentiel que jouent les souks hebdomadaires dans le développement socio-économique, le ministre de l’Agriculture a annoncé travailler pour la rénovation de ces espaces.

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.

Aïd Al Adha : Comment conserver et stocker la viande ?

Pour éviter la détérioration de la viande durant l’Aïd Al Adha, l’office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a prodigué des conseils à suivre après l’abattage.

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Aïd Al-Adha : le Maroc a encore importé des bovins de l’étranger

En prévision de l’Aïd Al-Adha, prévu au Maroc vers le 29 juin prochain, le nombre d’importations d’ovins s’intensifie. Ainsi, quelque 19 500 ovins importés du Portugal sont arrivés au port de Jorf Lasfar, dans la région d’El Jadida.

La viande consommée par les Marocains dangereuse pour la santé ? un ministre répond

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a assuré du bon état des abattoirs et de la qualité de la viande qui en est issue. Ceci, en réaction aux propos d’un conseiller parlementaire qui a dénoncé l’absence de maintenance des équipements et de...