Recherche

Maroc : les braconniers profitent de l’état d’urgence sanitaire

© Copyright : DR

22 mai 2020 - 06h00 - Société

Alors que le Maroc est confiné depuis le 20 mars, les braconniers ont repris du service. Le ministère de l’Agriculture affirme que plusieurs actes de braconnage ont été commis dans plusieurs régions du royaume.

"Plusieurs formes de délits ont été enregistrées à savoir, chasse en dehors du calendrier réglementaire, chasse avec des moyens prohibés, chasse en temps de nuit, chasse dans des réserves et chasse d’espèces protégées" pendant cette période de confinement, indique le ministère dans un communiqué.

Mais grâce à la mobilisation et à la vigilance des agents forestiers appuyés par plusieurs associations de protection du patrimoine naturel, plusieurs actes de délits de chasse ont été réprimés. En tout, 49 infractions ont été enregistrées et 16 armes de chasse ont été saisies, précise la même source.

Suite à un appel téléphonique, des agents des Eaux et forêts de Marrakech avaient intercepté, le 31 mars, quatre personnes utilisant des chiens de chasse dans une réserve. Ceux-ci font face à la justice. De même, des agents des Eaux et forêts du Centre de conservation et de développement des ressources forestières de Tifelt avaient saisi deux armes de chasse appartenant à deux braconniers.

D’autres braconniers ont également été interpellés à Tafraout (province de Tiznit), à Ait Mesoud, à Zemrane-Ouest (province d’El Kelaa des Sraghnas et dans d’autres régions du royaume.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact